Une croissance naturelle

|

L'image de produits sains entretient la dynamique d'un secteur où le fond de rayon se consolide encore, grâce au succès du maquereau et aux innovations.

Le numéro 1 mondial, Petit Navire a proposé cette année des recettes misant sur le goût comme ces filets de maquereaux fumés.
Le numéro 1 mondial, Petit Navire a proposé cette année des recettes misant sur le goût comme ces filets de maquereaux fumés.© DR

Le public aime toujours autant les conserves de poissons. Cette année encore, la croissance est au rendez-vous, avec des ventes qui pèsent 992,4 millions d'euros en valeur, soit une hausse de 2%. « Ce marché bénéficie d'une image de produit naturel avec les oméga 3 du poisson, observe Jean-François Soudais, responsable groupe épicerie d'Intermarché. Il profite aussi des communications du Programme national nutrition santé et du succès des régimes hyperprotéinés. »

Attention toutefois à la stagnation en volume, - 0,1%. Il est vrai que, dans la catégorie, les résultats s'étirent. Entre des conserves de maquereaux à la santé éclatante, + 10% en valeur et + 2,8% en volume, et des salades de produits de la mer, aux résultats toujours plus anémiques, - 8,6% en volume et - 9, 4% en valeur. Tandis que les tartinables s'affaissent, malgré l'engouement des Français pour l'apéritif.

Pas de quoi ôter le sourire aux acteurs. « Nos produits restent en adéquation avec les habitudes développées par les consommateurs, observe Sabine Zanella, directrice marketing de Petit Navire. Nous bénéficions d'une image pratique et de produits sains et naturels. » Ce qui permet aussi de recruter de nouveaux clients, « surtout grâce au maquereau », confie Sabine Zanella.

Autre bonne nouvelle : les innovations rythment toujours la vie du rayon. Saupiquet a musclé son offre sardine, dans un contexte de tassement du marché, avec trois références de recettes classiques d'inspiration bistrot, ainsi que des recettes au naturel. Chez Petit Navire, l'axe du goût a été travaillé. Après les poissons à la vapeur lancés il y a deux ans, le numéro 1 mondial a proposé cette année des recettes de thon, de maquereau fumé ou grillé.

 

« Un dîner presque parfait »

De quoi poursuivre et étayer la construction du fond de rayon, l'objectif de Sabine Zanella. « Cela explique que nous n'ayons pas fait de promotions à tout prix », indique-t-elle. Mais il y a une demande de grande visibilité. « La mise en avant, dans le magasin, remporte toujours des résultats spectaculaires », constate-t-elle. La communication entre dans cette stratégie : Petit Navire et Connétable ont été très actifs en matière de publicité, tandis que Saupiquet s'est offert une licence, Un dîner presque parfait, de M6, avec une nouvelle signature de la marque, « Le poisson a trouvé son chef ».

Du côté des salades, les fabricants cherchent encore. Petit Navire y a gardé et retravaillé quatre recettes, et en a lancé trois nouvelles, sous l'appellation Tellement nature. Saupiquet a dégainé quatre recettes Saladières Pleine saveur, sans conservateurs ni arômes artificiels, conditionnées en boîtes plastique avec couvercle refermable et fourchette. L'objectif est de capitaliser sur le nomadisme et sur l'envie de produits sains des clients. Réponse l'an prochain, dans un exercice 2011 qui risque de pâtir de la mauvaise météo de l'été.

LES CHIFFRES

  • 992,4 M € Le chiffre d'affaires
  • + 2% L'évolution en valeur
  • - 0,1% L'évolution en volume
  • 38,1% Le poids des MDD en valeur, hors hard-discount
  • 19,2% La part du hard-discount en valeur

LE PLUS GROS SEGMENT

  • Le thon 523,3 M €, à + 1,9%
  • Les conserves de maquereaux + 13,1% à 135,8 M €
  • Les salades de la mer - 9,4% à 52,2 M €

Source : SymphonyIRI, CAM au 3.7.2011, en HM, SM et HD, évolution vs 2010

LES TENDANCES

  • Le maquereau séduit toujours plus et permet de recruter de nouveaux consommateurs.
  • Les innovations rythment la vie d'un rayon qui a besoin de visibilité pour continuer à croître.
  • Les fabricants relancent des recettes de salades.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSPGC2011

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous