Marchés

Une décennie pour rendre la vie plus facile

|

Les Français interrogés par Ipsos pour LSA sur les innovations qui les ont le plus marqués les dix dernières années ont massivement primé les produits et services liés à l'univers numérique. L'occasion de rappeler leurs attentes en matière de confort, de facilité et de praticité face à une accélération de leur quotidien.

Pensez aux dix derniers nouveaux produits ou services que vous avez achetés. Combien de ces produits et services envisagez-vous d'acheter une nouvelle fois à l'avenir ? (réponses, en %)
Pensez aux dix derniers nouveaux produits ou services que vous avez achetés. Combien de ces produits et services envisagez-vous d'acheter une nouvelle fois à l'avenir ? (réponses, en %)

Qui imaginerait surfer sur internet sans passer par le moteur de recherche Google ? Qui penserait à s'aventurer sur les routes des vacances sans s'équiper d'un GPS ? Qui oserait faire du camping sans glisser dans ses bagages la célèbre tente 2 secondes de Décathlon ? Pas grand monde. Il y a dix ans pourtant, ces produits n'existaient pas. Aujourd'hui, ils sont devenus incontournables dans l'esprit des consommateurs. Interrogés par Ipsos pour LSA, les Français ont placé ces derniers dans le trio de tête des produits et services les plus innovants de la décennie. Avec, à la deuxième place ex aequo, la télévision à écran plat HD Ready. « La décennie 2000-2010 n'est peut-être pas perçue comme la plus innovante, au regard des décennies précédentes qui ont vu naître les premiers hypers et supermarchés ainsi que les premiers robots de cuisine (années 60), les premiers ordinateurs individuels et les premiers fours à micro-ondes (70), les premières consoles de jeux (80), les premiers téléphones portables et appareils photo numériques (90). En revanche, elle marque un tournant dans la nature des innovations qui sont ovationnées par les Français, au centre desquelles la dématérialisation et les facilitateurs de quotidien sortent vainqueurs », analyse Thomas Tougard, directeur général adjoint d'Ipsos France.

Exit les gadgets superflus, place aux innovations apportant service, confort et praticité. Les nouvelles technologies, y compris internet, jouent un rôle central, avec, au final, pas moins de huit produits ou services de cet univers dans le top 15 des innovations de la décennie Ipsos-LSA.

 

La révolution en ligne

Google, en tête du classement, illustre cette idée. Le moteur de recherche est devenu quasi un passage obligé pour s'orienter dans la jungle du Net. Avec un taux de pénétration de 90 %, il est utilisé par près de 36 millions d'internautes aujourd'hui. Derrière son fonctionnement simple, Google est un système ultracomplexe qui se doit d'être toujours à la pointe, la concurrence n'étant qu'à un clic. « Même si c'est transparent pour les internautes, notre métier est de plus en plus compliqué. Quand nous avons démarré, il y avait peu de données à indexer. Aujourd'hui, trente-cinq heures de contenus sont mises en ligne chaque minute sur YouTube, soit autant d'informations à intégrer dans notre moteur de recherche », note Sébastien Badault, directeur de la stratégie commerciale. À l'avenir, il entend maintenir le niveau de qualité de son coeur de métier tout en continuant à innover, à l'image de Google Maps, de Google Actualités ou, plus récemment, des fonctionnalités associées au système d'exploitation mobile Android (traduction simultanée, recherche vocale...).

Autre lauréat massivement plébiscité, le GPS nomade, inventé en 2004 par TomTom, une société néerlandaise spécialisée initialement dans les logiciels, « a également véritablement changé la vie des automobilistes en leur permettant de se rendre d'un point A à un point B sans stress », explique Frédéric Langin, vice-président des ventes de TomTom. Une révolution en termes de solutions sur laquelle l'entreprise, qui détient aujourd'hui 50 % du marché des GPS, entend surfer. « Nous souhaitons devenir la superréférence de l'info trafic en Europe », résume-t-il.

Parce que les années 2000, c'est aussi la mise en place des 35 heures, les loisirs « numériques » occupent logiquement une place importante dans l'esprit des Français. Sur ce terrain, le téléviseur à écran plat a été révolutionnaire à plusieurs niveaux. D'abord « sur le plan esthétique, en redonnant au salon une nouvelle dimension en termes de design ; ensuite, sur le plan de la qualité de l'image », affirme un expert du secteur.

Autre innovation de rupture qui a envahi aussi les salons, la console à détection de mouvements de Nintendo. Inaugurant une nouvelle façon de jouer, la Wii, en 7e position dans le classement Ipsos-LSA, figure parmi les trois consoles qui se sont le plus vendues dans l'Hexagone (près de 4,5 millions), après la DS (8,8 millions) et après la PS2 (5 millions). Et elle s'apprête encore à battre des records de ventes cette année. Enfin, comment ne pas citer, au croisement de ces trois univers (high-tech, loisirs, web), les derniers succès d'Apple ? L'iPhone, l'iPod et l'iPad se hissent tous les trois dans le top 15. Dès lors, il n'est pas étonnant de retrouver la marque à la pomme en première position dans notre classement des marques les plus innovantes de la décennie Ipsos-LSA. « La stratégie d'Apple est exemplaire. C'est un vrai cas d'école pour les spécialistes du marketing », tient à rappeler un expert.

Une fois encore, la domination des entreprises high-tech est indéniable, avec six places préemptées dans le top 10. « Face à ces géants, trois distributeurs ont réussi à se faire une place dans le top 10 », fait remarquer Thomas Tougard. Il s'agit d'Ikea et - cocorico - de Leclerc, plébiscité avant tout pour son discours autour du prix, et de Décathlon, « qui prouve qu'il n'y a pas de fatalités et qu'il est possible également d'innover sur des secteurs plus classiques ».

 

La nutrition nourrit l'imaginaire

Toutefois, pour les consommateurs, le textile et le sport, à l'exception de la tente Quechua 2 secondes et du collant qui ne file pas, ne sont pas jugés très innovants, avec une note moyenne de 6,2, derrière les produits culturels, mais devant toutes les catégories des PGC lors entretien.

S'il faut reconnaître que la comparaison avec le multimédia est difficile, l'alimentaire fait figure de mauvaise élève, avec des notes comprises entre 5,7 pour l'épicerie et 5,4 pour les produits frais. Dans ce contexte, hormis la belle 5e place du sac poubelle 100 % biodégradable, la dosette de café souple ressort comme la grande gagnante de la catégorie alimentaire. Version démocratique de la capsule Nespresso, inventée elle en 1986, la dosette Senseo a été innovante en ce qu'elle a créé un nouveau segment en grandes surfaces alimentaires, qui n'a eu cesse depuis d'accueillir des concurrents pour atteindre un chiffre d'affaires de 212,5 millions d'euros en cumul annuel mobile à fin juin 2010 (+ 5 %). Et ce sans cannibaliser l'existant.

La belle position du jambon sans conservateur est aussi riche d'enseignement. « Ce produit, qui figure parmi les préférés des Français pour son caractère pratique et accessible, tire les bénéfices de sa caution santé », analyse Thomas Tougard. Toujours avides de praticité, les consommateurs, particulièrement les seniors, plébiscitent toutes les initiatives qui combinent à la fois les notions de plaisir et de santé - bien-être. Comme les conserves de légumes vapeur, le sirop sans sucre, qui prend la première place de la catégorie boissons ou encore le produit laitier anticholestérol.

 

Vive la convergence numérique !

Sur ce terrain, qui regroupe plus largement les thèmes de la qualité nutritionnelle des ingrédients, de la naturalité et du bio, les attentes des Français dans les dix ans seront toujours fortes, confirme le sondage Ipsos-LSA. La priorité étant toujours donnée à la santé (médecine, chirurgie...), suivie par l'environnement, qui devient une préoccupation majeure déjà notable dans le top 10 des innovations de la décennie, avec trois produits « verts », à savoir le sac poubelle 100 % biodégradable, les ampoules à leds et le robinet écolo et économe.

Des évolutions seront vivement attendues également dans le domaine des technologies de l'information et de la communication, du divertissement et de la maison au sens large. Au croisement de ces secteurs, « la 3D à domicile devrait être l'une des révolutions de ces dix prochaines années », prédit Thomas Tougard. Un exemple parmi tant d'autres, au coeur duquel le mobile prendra un rôle central. Qu'on se le dise, les années 2010-2020 seront celles de la convergence numérique tous azimuts !

120 innovations notées par les français : cliquez ici pour retrouver les résultats et la méthodologie

 

Méthodologie

Échantillon représentatif de la population française composé de 1 000 individus de 18 à 65 ans interrogés par internet du 22 au 29 octobre.

LSA a présélectionné 10 innovations lancées depuis dix ans, qui ont été testées par Ipsos auprès de l'échantillon.

Les répondants ont attribué une note de 1 à 10 à chacune. 1 signifie qu'ils l'ont jugée très peu innovante à son époque, 10 très innovante.

« La 3D à domicile, l’une des prochaines révolutions »

LSA - En quoi les années 2000 se différencient-elles des précédentes ?

Thomas Tougard - À comparer avec les années 70 et 90, la décennie qui s'achève ne restera pas comme la plus innovante pour les consommateurs. Ce qui a été marquant, c'est l'émergence des nouvelles technologies et la montée en puissance d'internet. Face à un environnement de plus en plus difficile, les Français plébiscitent les produits et services qui apportent une aide concrète au quotidien. C'est l'exemple du moteur de recherche Google, du GPS, ou des petits paniers à roulettes en magasins. La décennie restera aussi celle de l'avènement des loisirs numériques, illustrés principalement par la TV écran plat ou la console Wii de Nintendo.

LSA - Quid des PGC ?

T. T. - Même si la comparaison est difficile avec le high-tech, l'alimentaire apparaît clairement comme moins innovant. À noter toutefois de belles surprises, comme le sac poubelle 100 % biodégradable, qui se place en 5e position au classement général, la dosette de café souple, qui s'arroge la première place de l'alimentaire, ou le jambon sans conservateur, valorisé pour son aspect santé et sa praticité. Et quelques déceptions, comme la box, qui, même si c'est une réussite commerciale, n'apparaît qu'en 65e position.

LSA - Quelles seront les attentes des Français ?

T. T. - La santé ressort comme le domaine où les attentes de progrès sont les plus fortes, suivie par l'environnement, une préoccupation déjà visible durant la décennie, par les technologies de l'information et de la communication, par la maison toujours et par le divertissement. La 3D à domicile devrait ainsi être l'une des révolutions de la prochaine décennie.

« Cette reconnaissance des consommateurs confirme à quel point le GPS Go TomTom a été une révolution dans la vie des automobilistes. Ce produit a été non seulement une rupture sur le plan de la fonctionnalité, puisqu'il s'agissait de permettre de se rendre d'un point A à un point B sans difficultés, mais aussi sur le plan du design et de la facilité d'utilisation. Depuis le lancement en 2004, 45 millions de GPS TomTom ont été vendus dans le monde. »

Frédéric Lanvin, vice-président des ventes de TOMTOM

« C'est la plus belle des récompenses, car elle vient des utilisateurs. C'est à la fois la simplicité de notre système qui est reconnue, mais aussi sa complexité réelle et, plus largement, notre politique d'innovation. Cette stratégie, à l'origine de Google, est vitale. Parce qu'en 2013 le trafic sur le Net proviendra plus du mobile que d'un ordinateur, nous allons nous concentrer sur le système d'exploitation mobile Android à l'image des services comme la recherche vocale ou la traduction simultanée. »

Sébastien Badault, directeur de la stratégie de Google France

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message