Une décision d'achat sur deux serait influencée par les réseaux sociaux

|

Une étude dont le résultat est quelque peu étonnant. Selon une enquête européenne menée à l'initiative d'IBM par Ipsos, plus d'un achat sur deux est réalisé aujourd'hui sous l'influence des réseaux sociaux (Twitter, Facebook). Les consommateurs utilisent des médias sociaux de façon assez sophistiquée. Ils y recherchent des produits, des informations sur les prix, des promotions et l'avis d'autres clients afin de valider leur décision d’achat. Cela a un impact sur les ventes de tous les canaux de distribution, pas seulement sur les ventes en ligne.

Plus de la moitié des personnes interrogées, âgées de 16 à 64 ans et ayant accès à Internet, consultent les réseaux sociaux pour décider ou non d’acheter. Et 35% de ceux qui sont susceptibles de suivre une marque sur un réseau social affirment qu'ils les utilisent pour lire des avis ou classer les produits et les services. 25% de ces adultes estiment qu'il est important de pouvoir utiliser les réseaux sociaux pour appuyer ses décisions d'achat. A noter que plus de la moitié (57%) des personnes interrogées affirment que la principale raison pour laquelle ils “suivent une marque” sur un réseau social est la perspective de recevoir des échantillons des produits ou de bénéficier de bons de réduction.Et au moment de concrétiser leur achat, environ 4 internautes sur 10 iront acheter le produit directement en magasin.

 

Pour Eric Daubié, en charge des solutions Smarter Commerce chez IBM France, « les médias sociaux constituent une nouvelle fenêtre au travers de laquelle les enseignes peuvent proposer une expérience client plus personnalisée sur tous les canaux. Grâce à l'exploitation temps réel des informations client issues de leurs profils, elles peuvent tenir compte de ce qui est dit et proposer une offre marketing personnalisée adaptée au profil du client, à ses préférences et à ses décisions, contribuant ainsi à développer les ventes. »

L'étude met également en lumière le souhait de plus fréquent d'acheter depuis un téléphone mobile. 51% des internautes ont déjà utilisé leur téléphone mobile durant le cycle d’achat ; et 67% d'entre eux considèrent qu'il est important non seulement de pouvoir consulter mais aussi de passer une commande depuis leur mobile - preuve que ce marché arrive à maturité.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message