« Une enseigne de produits et services »

|

LSA - Comment le concept de Point WC est-il né ?

Éric Salles - L'idée est venue d'un constat : les toilettes sont souvent une pièce négligée de la maison et qui n'est jamais réellement décorée. Face à cela, nous avons voulu trouver un modèle économique qui permettrait de répondre à ce besoin. Mais l'idée seule de vendre des produits de design pour les toilettes n'était pas viable financièrement. S'est alors ajouté le problème des toilettes publiques en France. Nous nous sommes aperçus qu'il y avait une réelle demande de la part de collectivités locales ou d'autres organismes, comme les centres commerciaux, pour les gérer. Point WC fournit une solution appropriée.

 

 

LSA - Finalement, quel est votre coeur de métier ?

É. S. - Notre chiffre d'affaires est en majorité porté par le concept de toilettes-magasins. Nous fournissons un service de sous-traitance avec des toilettes haut de gamme et nous vendons des accessoires en boutique juxtaposée ou sur internet. Les toilettes sont une porte d'entrée sur nos espaces de vente. Le mix permet au client d'expérimenter notre univers avant d'acheter les produits. Mais nous effectuons également du conseil en décoration. Un bureau d'études est chargé d'aider les clients dans la conception de leurs cabinets. Nous souhaitons fortement développer ces autres services.

 

 

LSA - Comment voyez-vous l'avenir ?

É. S. - Notre stratégie constitue à nous implanter dans les lieux les plus en vue afin de nous faire connaître. Des endroits publics où les flux de personnes sont importants : les centres commerciaux, les transports en commun ou les grandes artères citadines. Nous réfléchissons en ce moment à un concept qui permettrait de diminuer le prix [d'usage pour les consommateurs, NDLR] sans pour autant infléchir sur la qualité du service en termes de propreté. Il faut repenser le concept. Les partenariats avec les mairies se montrent particulièrement adaptés dans le souci d'apporter un service public. De même, l'international nous attire. Les États-Unis particulièrement. C'est un pays où le service est très valorisé et où la « french touch » de notre concept, dans un cadre de luxe, aura sa place.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2205

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message