Une enseigne physique moins chère qu’Amazon

|

Une enseigne américaine d’équipement de la maison, Bed Bath & Beyond, rogne sur ses marges pour être en moyenne 6,5% moins cher qu’Amazon.

bed_bath_beyond

C’est un joli coup de pub dont a bénéficié Bed Bath & Beyond la semaine dernière. Selon une étude réalisée par les analystes du cabinet BB&T sur une trentaine de produits, l’enseigne américaine d’équipement de la maison s’est révélée moins chère que l’ogre Amazon. Et pas qu’un peu puisque que le panier de produits était 6,5% moins cher que sur Amazon. Et ce sans compter les nombreux bons de réduction de 20% que l’enseigne envoie régulièrement à ses clients fidèles. Comment l’enseigne parvient à être moins chère? En rognant tout simplement sur ces marges. Une stratégie qu’a tenté d’impulser Best Buy il y a quelques mois en s’alignant systématiquement sur les prix du web ou encore l’enseigne de supermarchés Target qui depuis le début de l’année garantit à ses clients un remboursement s’ils trouvent moins cher sur le web. Une stratégie évidemment risquée pour ses enseignes sachant qu’Amazon, malgré sa structure de coût plus légère, peine déjà à atteindre le seuil de rentabilité...

Mais pour l’enseigne Bed Bath & Beyond le pari est peut-être moins risqué que pour un Best Buy. Les prix des produits d’équipement de la maison sont moins connus par les consommateurs que ceux des produits électroniques, secteurs où les comparaisons de prix d’une enseigne à l’autre sont les plus fréquents. Résultat: Amazon est sans doute moins incisif sur les rideaux de douche ou les saladiers. C’est en tout cas ce qu’a compris Bed Bath & Beyond, un exemple qui pourrait faire école.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message