Une fillette morte en Asie, deux chats infectés en Allemagne, un rebond des ventes en France

|

EDITION SPÉCIALELa situation de la grippe aviaire continue d'évoluer, de manière dramatique en Asie, inquiétante en Allemagne, tandis que les grandes surfaces multiplient les opérations de dynamisation en France.

Une petite fille de 9 ans est décédée aujourd'hui en Chine du virus hautement pathogène de la grippe aviaire. Il s'agit du 15e cas humain dans le pays, et du dixième décès, avec des pouvoirs publics inquiets de ne pouvoir contenir l'épizootie. Au niveau mondial, l'épizootie aura provoqué la mort de près de 100 personnes depuis son apparition. Sur un tout autre plan puisque l'Europe n'a pas encore connu de personnes infectées, la découverte de nouveaux cas de grippe aviaire mortels pour deux chats en Allemagne, continue d'alimenter les craintes de contamination des personnes par ces animaux domestiques, même si deux autres chats, en Autriche, auraient réussi à se débarrasser du virus. Concernant les oiseaux, cette fois, le dernier cas de virus H5N1 a été détecté sur un poulet dans le sud de l'Albanie, une zone au cOEur de l'Europe qui gêne beaucoup les autorités européennes de sécurité sanitaire, en raison du faible dispositif vétérinaire dans cette région très pauvre.
En France, aucune mauvaise nouvelle n'est venue alimenter le dossier sur le plan sanitaire ce jour. L'actualité a été alimentée par les chiffres de vente révélés par la FCD après des opérations de promotion dans les enseignes. Les ventes n'auraient baissé que de 15 % en volume par rapport à la semaine précédente, contre 20 à 30 % lors des périodes antérieures. Système U indique même avoir contenu la baisse à 5 % en offrant des volailles entière ou découpées à moitié prix. Auchan et les éleveurs de poulets fermiers Label Rouge ont, pour la première fois, mené ce week end une opération de promotion de grande envergure afin de soutenir la filière volaille. L'analyse des résultats de cette offre promotionnelle menée pendant trois jours a permis permettre d'augmenter les ventes de 15 % par rapport à la même période que l'an dernier. 140 000 poulets label rouge, à deux pour le prix d'un, ont été vendus. Cette promotion a été soutenue par une campagne radio d'envergure. Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA, réclame lors un entretien avec LSA (voir ci-contre) qu'une action promotionnelle de même ampleur mais concertée entre toutes les enseignes, soit rapidement engagée par «solidarité » avec la filière.
Sylvain Aubril
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message