Une forte chute du bénéfice net pour Groupe Auchan en 2014

|

Groupe Auchan a vu son bénéfice net regresser de -25,2% en 2014, à 574 millions d'euros, alors que ses ventes sous enseignes ont progressé de 1,5%, à 63 milliards d'euros

"Nous avons mis à profit cette année mouvementée pour préparer au mieux l’avenir",  Vianney Mulliez, président du Conseil d’administration d'Auchan,
"Nous avons mis à profit cette année mouvementée pour préparer au mieux l’avenir", Vianney Mulliez, président du Conseil d’administration d'Auchan, © © Samuel Dhote/ AUCHAN

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Pour la présentation des résultats 2014 de Groupe Auchan, Vianney Mulliez, président du Conseil d’administration, malgré une forte baisse des résultats, veut rester confiant: "Dans un environnement 2014 inégal et marqué par une évolution rapide des taux de change, nous avons réalisé une performance en-deçà de nos attentes, marquée par un investissement prix soutenu en France. La croissance de l’activité a été principalement portée par le dynamisme des zones Europe de l’Est et Asie, où Sun Art Retail Group, opérateur d’hypermarchés leader en Chine, est le distributeur alimentaire connaissant la croissance la plus rapide en termes de parts de marché et de ventes. L’Europe est restée contrastée mais les politiques de redressement initiées en France et en Italie en 2014 devraient commencer à porter leurs fruits en 2015. Nous avons mis à profit cette année mouvementée pour préparer au mieux l’avenir".

Concrètement, suite à la signature, en 2013, d’un amendement au pacte d’actionnaires de Sun Art Retail Group avec Ruentex, Groupe Auchan consolide à 100 % les résultats de sa filiale chinoise depuis le 1er janvier 2014 (contre 51 % en 2013), impactant de manière significative les résultats du Groupe. Une progression sensible du chiffre d’affaires (+14,7 %2 à 53 454 millions d’euros) due en grande partie au passage à la consolidation à 100 % de Sun Art Retail Group Au 31 décembre 2014, le chiffre d’affaires hors taxes consolidé de Groupe Auchan s’élève à 53 454 millions d’euros, en progression de 14,7 % à taux de change constant. Hors essence, hors effets de change et retraité des effets de la consolidation de Sun Art Retail Group à 100 %, le chiffre d’affaires hors taxes consolidé est en hausse de 4,0 %, exclusivement du fait de l’expansion (+5,0 %).

La performance à magasins comparables a reculé de 1,0 % et l’impact de l’essence a été quasiment nul (-0,3 %). Enfin, les dépréciations de la hryvnia ukrainienne et du rouble russe ont généré un effet de change défavorable significatif de 2,9 %. Les bonnes performances en Europe centrale et de l’Est (+5,9 %) et en Asie (+96,4 %, +5,8 % retraité des effets de la consolidation de Sun Art Retail Group à 100 %) ont compensé le recul du chiffre d’affaires des activités du Groupe en France (-2,2 %), principalement du fait de la baisse des prix, et en Europe occidentale (-6,0 %), à cause des difficultés rencontrées en Italie. A fin 2014, 63,2 % du chiffre d’affaires de Groupe Auchan est réalisé à l’international. Au 31 décembre 2014, le chiffre d’affaires TTC sous enseignes, qui inclut les performances de l’ensemble des franchisés, associés et partenaires de Groupe Auchan dans tous les pays, a progressé de 1,5 %1 pour atteindre 63,0 milliards d’euros.

Croissance faible de l’EBITDA (+2,0 %2) à 2 591 millions d’euros

En 2014, l’EBITDA, à 2 591 millions d’euros, enregistre une progression de 2,0 % à taux de change constant. Le taux de marge commerciale recule légèrement, à 23,0 % du chiffre d’affaires, contre 23,2 % du chiffre d’affaires en 2013. Cela s’explique par l’investissement en prix conséquent en France et par le poids croissant de l’Europe de l’Est et de la Chine dans les résultats du Groupe. Les frais, bien que maîtrisés, augmentent sous l’effet de l’intégration en cours des magasins Real en Europe de l’Est, en particulier en Pologne, où l’acquisition n’a été finalisée que le 6 février 2014.

Baisse sensible du résultat d’exploitation (-13,0 %1) à 1 161 M€

Le résultat d’exploitation courant, qui traduit la performance récurrente des activités du Groupe, recule de 11,6 %1 à 1 098 millions d’euros. Le résultat d’exploitation qui, lui, tient compte des autres produits et charges opérationnels (de 63 millions d’euros), s’établit à 1 161 millions d’euros, en baisse de 13,0 %1. Les autres produits et charges opérationnels comprennent en 2014 la plus-value de 1 009 millions d’euros générée par la réévaluation à sa juste valeur de la quote-part antérieurement détenue par Groupe Auchan dans Sun Art Retail Group ainsi que les plus-values de cessions réalisées par Immochan, pour un total de 132 millions d’euros. Ces produits ont été compensés par des dépréciations d’actifs, à hauteur de 1 066 millions d’euros.

Recul du résultat net de 2,3 %1, à 787 millions d’euros

Le résultat net des activités poursuivies régresse légèrement, de 2,3 %1, pour atteindre 787 millions d’euros. Retraité des principaux éléments non récurrents de 2013 et 2014 (principalement constitués des autres produits et charges opérationnels et des effets de la consolidation de Sun Art Retail Group à 100 %), il baisse de 18,3 %. Enfin, le résultat net - part du groupe recule de 22,0 %1 à 574 millions d’euros. Maîtrise des investissements courants et acquisitions de titres, en baisse de 17,7 %. Après 2 années marquées par des investissements très importants, réalisés notamment pour l’acquisition puis les changements d’enseignes des hypermarchés Real en Europe de l’Est, les investissements courants et acquisitions de titres enregistrent une baisse significative de 17,7 %, pour atteindre 2 103 millions d’euros. Malgré une situation générale difficile, Groupe Auchan a poursuivi ses investissements courants en France (531 millions d’euros, soit 25,9 %) et en zone euro (245 millions d’euros, soit 11,9 %), notamment pour maintenir l’attractivité de ses sites. 537 millions d’euros (26,2 %) ont également été investis en Europe centrale et de l’Est, notamment pour financer les premiers changements d’enseigne en Pologne, et 737 millions d’euros (36,0 %) en Asie.

La répartition des investissements courants par métier fait apparaître que 1 319 millions d’euros, soit 64,3 % du total, ont été investis dans les hypermarchés, 269 millions d’euros (13,1 %) dans les supermarchés, 397 millions d’euros (19,4 %) dans l’immobilier commercial et 65 millions d’euros (3,2 %) dans les autres activités. Réduction importante de la dette financière nette à 1 833 millions d’euros (-42,1 %) Au 31 décembre 2014, la dette financière nette s’élève à 1 833 millions d’euros, soit 15,9 % des capitaux propres, contre 30,9 % au 31 décembre 2013. Cette baisse importante de 42,1 % par rapport à 2013, où elle atteignait 3 164 millions d’euros, est notamment due aux cessions réalisées par Immochan en France, en Italie, en Espagne, au Portugal et en Russie, à la bonne maîtrise des investissements et à la consolidation des activités chinoises à 100 %. Enfin, la capacité d’autofinancement de Groupe Auchan progresse de 5,1 % pour atteindre 2 156 millions d’euros.

Afin de sécuriser sa liquidité financière, le Groupe a procédé en 2014 à 2 émissions obligataires, une première en avril de 600 millions d’euros sur 7 ans et une seconde en juin de 120 millions de francs suisses sur 10 ans. Actuellement, Standard & Poor’s note Groupe Auchan « A-, stable » à long terme et « A2 » à court terme.

Dans un communiqué, Vianney Mulliez, ajoute: "Dans presque tous nos pays, nous avons à nouveau été reconnus comme l’enseigne la moins chère. Nous avons noué des partenariats stratégiques au niveau national comme international, dont nous attendons maintenant une amélioration de nos conditions d’achats et donc de notre rentabilité, tout en conservant notre positionnement discount. Nous avons démontré notre capacité à créer de la valeur patrimoniale en poursuivant avec succès la gestion dynamique de nos actifs immobiliers. Cette politique a également largement contribué à la réduction de notre dette financière. Enfin, en investissant plus de 2 milliards d’euros en 2014, le Groupe marque sa confiance dans l’avenir de ses métiers, en zone euro comme dans les zones de développement rapide. Et 2015 devrait donc être à nouveau une année de croissance."

HYPERMARCHÉS

888 hypermarchés intégrés et 147 hypermarchés (tous types de partenariats) dans 13 pays 43,6 Mds€ de chiffre d’affaires hors taxes consolidé (+14,7 %)

Avec un chiffre d’affaires hors taxes consolidé de 43,6 milliards d’euros en 2014, la division « hypermarchés » a progressé de 14,7 % et représente désormais 81,6 % du chiffre d’affaires total du Groupe. Cette progression s’explique notamment par les effets de la consolidation des activités chinoises à 100 %. Retraité du seul effet de cette consolidation à 100 %, le chiffre d’affaires progresse de 1,2 %. Retraité de cette consolidation à 100 %, hors essence et à taux de change constant, le chiffre d’affaires a progressé de 5,3 %. Cette hausse s’explique par une croissance de 6,4 % liée à l’expansion et un recul de 1,1 % de la performance du parc à comparable.

En France, le modèle commercial a redémarré en 2014 grâce à une formule de vente redevenue positive. La baisse de 1,9 % du prix de vente moyen a généré une hausse de 0,9 % du nombre de clients et de 0,3 % du nombre d’articles vendus à comparable. Le chiffre d’affaires hors taxes consolidé ressort finalement à 14,6 milliards d’euros, en recul de 1,7 % à magasins comparables et hors essence. Du fait du poids croissant de l’Europe de l’Est et de la Chine, la France représente désormais 33,5 % du chiffre d’affaires de la division.

En 2014, le parc s’est agrandi de 114 hypermarchés : acquisition de 58 magasins dont 57 Real en Pologne et ouverture de 57 points de vente (40 RT Mart et 9 Auchan en Chine, 5 en Russie, 1 en Pologne, 1 en Ukraine et 1 en Roumanie). 1 hypermarché a par ailleurs été cédé en Italie. Enfin, 9 AuchanDrive ont ouvert en France sur cette période.

SUPERMARCHÉS

862 supermarchés intégrés et 1 987 supermarchés (tous types de partenariats) dans 8 pays, 7,6 Mds€ de chiffre d’affaires hors taxes consolidé (-3,1 %)

Le chiffre d’affaires hors taxes consolidé de la division « supermarchés » a atteint 7,6 milliards d’euros en 2014, en recul de 3,1 %. Il est quasiment stable (-0,6 %) à magasins comparables, hors essence et à taux de change constant. Le recul de l’activité en France (-1,8 %, -0,8 % à comparable hors essence) et surtout en Europe occidentale hors France (-7,7 %, mais -3,7 % retraité des variations de périmètre) a été compensé par la bonne tenue des opérations en Europe centrale et de l’Est (+5,8 %). des dotations et reprises sur dépréciation des stocks).

En 2014, 37 supermarchés ont été ouverts en zone euro (4 en France, 4 en Espagne et 29 en Italie, dont 26 drugstores sous la nouvelle enseigne Lillapois, petite surface spécialisée dans la beauté et les produits d’hygiène de la personne et d’entretien de la maison), 29 supermarchés ont été ouverts en Russie et 2 en Pologne. 27 points de vente ont été cédés ou fermés, principalement en Europe occidentale. En Tunisie, 11 supermarchés ont ouvert pour porter à 86 le parc total de points de vente géré en partenariat avec Société Magasin Général. En juin 2014, un contrat de partenariat a été signé avec CT Group au Vietnam. Enfin, à Paris, sur les 30 magasins alimentaires de proximité, rachetés au Groupe Casino par 4 partenaires en franchise, 15 sont déjà passés sous enseigne A2pas, les 15 autres le feront courant 2015.

IMMOCHAN

370 centres commerciaux gérés (240 en propriété, 76 en location et 54 en mandat de gestion) dans 12 pays, 635 M€ de revenus hors taxes consolidé (+1,7 %)

En 2014, les revenus hors taxes consolidés d’Immochan ont progressé de 1,7 % pour atteindre 635 millions d’euros. Surtout, Immochan a enregistré une hausse de 0,5 % des loyers des galeries à comparable et les vacants à comparable ont reculé, à 4,1 % en 2014 contre 4,6 % fin décembre 2013.

Sur la période, Immochan a poursuivi sa politique de gestion dynamique des actifs en signant 4 partenariats et 7 cessions portant sur un total de 14 actifs, soit un impact positif de 572 millions d’euros sur la dette nette du Groupe. Cette politique patrimoniale dynamique permet à Immochan de poursuivre ses investissements dans tous les pays où il est présent dans des projets à forte création de valeur. Avec 10 ouvertures (dont 8 en Chine) et 7 extensions (dont 3 en France et 3 en Chine), Immochan gère désormais un total de 2,39 millions de m² de surface commerciale en galerie (contre 2,26 millions de m² en 2013), dont 22 % en mandat de gestion.

ONEY BANQUE ACCORD

7,7 millions de clients dans 11 pays (+0,5 %), 383 M€ de Produit Net Bancaire (+2,7 %), 2,7 milliards d’euros d’encours brut de crédit (+2,6 %)

En 2014, le produit net bancaire de Oney Banque Accord a progressé de 2,7 % à 383 millions d’euros. Cette croissance s’explique par le développement des produits proposés par la banque (crédits, hors crédits et innovations) dans tous les pays, malgré un contexte économique souvent dégradé et une pression réglementaire accrue, et par la diversification de ses activités. La part des activités hors crédit représente désormais 36,2 % du PNB. La production de crédit a progressé de 6,0 % à 2,3 milliards d’euros. Le taux de risque sur encours a atteint en 2014 son plus bas niveau depuis 2007, à 3,0 % contre 3,2 % au 31 décembre 2013. Hors éléments non récurrents, le résultat net progresse de 16 % à 51,1 millions d'euros contre 44 millions d’euros en 2013. Le ratio de solvabilité (avant distribution de dividendes) est quasiment stable par rapport à 2013, à 14,0 %.

AUTRES ACTIVITÉS

E-commerce (Auchan.fr, Auchandirect, GrosBill), 75 Chronodrive, 26 Alinéa, 17 Little Extra, 1 154 M€ de chiffre d’affaires hors taxes consolidé (+2,2 %)

En 2014, le chiffre d’affaires des autres activités a atteint 1 154 millions d’euros, en progression de 2,2 %. Durant l’année, Groupe Auchan a poursuivi le développement, en France, du cross canal, afin de proposer en permanence à ses clients des parcours de courses de qualité, en magasin comme sur Internet. En généralisant dans tous les hypermarchés le retrait en 1 heure en magasin, l’achat de la gamme complète proposée sur Auchan.fr ou encore le retrait des achats réalisés sur Internet, plus d’un million de retraits en magasin ont été générés, renforçant ainsi l’attractivité et le trafic des hypermarchés Auchan. Grâce à la puissance de sa marque et à son repositionnement comme portail d’entrée pour l’ensemble des solutions courses d’Auchan sur Internet, Auchan.fr a dépassé les 100 millions de visiteurs sur l’année et confirme sa place parmi les 15 premiers sites de e-commerce français. Enfin, AuchanDirect a ouvert en test un point retrait piéton en plein coeur de Paris.

En 2014, 9 Chronodrive ont été ouverts, portant le parc total à 75 sites. Enfin, Little Extra a ouvert 4 magasins supplémentaires (pour un total de 17 points de vente) et Alinéa a ouvert, à Troyes, son 26ème magasin, où l’enseigne a entièrement repensé son concept commercial et son système de parcours client imposé.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message