Une hausse de 1,5% du commerce spécialisé en janvier 2016, corrélée aux attentats

|

Soldes poussifs sauvées par l’équipement de la maison. C’est ainsi que la fédération du commerce spécialisé Procos résume l’évolution d’indice d’activité de + 1,5 % pour le mois de janvier 2016, pourtant comparé à l’historique défavorable de janvier 2015 marqué par les premiers attentats de l’année dernière. L’impact de ceux de novembre s’est également ressenti sur le début 2016, puisque la multiplication des promotions pour relancer les ventes d’équipement de la personne en fin d’année, ont grevé d’autant les soldes textiles de janvier 2016. Laissant au seul équipement de la personne le ressort de la période.

Une grande surface d’équipement de la maison dans un retail-park (ici Enox à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine. Voici résumé dans une image, le secteur et le type d’équipements périphériques qui ont enregistré les meilleures performances en janvier 2016. Au détriment des soldes en équipement de la personne – et consécutivement des magasins de centre-ville – en partie annihilés par les vague de promos de novembre-décembre.
Une grande surface d’équipement de la maison dans un retail-park (ici Enox à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine. Voici résumé dans une image, le secteur et le type d’équipements périphériques qui ont enregistré les meilleures performances en janvier 2016. Au détriment des soldes en équipement de la personne – et consécutivement des magasins de centre-ville – en partie annihilés par les vague de promos de novembre-décembre.

On aurait pu s’attendre à mieux. En effet, le panel mensuel de Procos, la fédération du commerce spécialisé, se comparant toujours au même mois de l’année précédente, c’est relativement à janvier 2015, que l’indice d’activité du secteur en janvier 2016 s’établit à + 1,5 %. Cette évolution se réfère donc à un historique des plus défavorables : le premier mois de 2015 marqué par les attentats des 7 et 9 janvier (qui avait fini à - 1,1 %). Rappelons que cette statistique se lit à périmètre comparable, selon l’enquête de panel mensuel de Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).

 Source : document Procos

L'impact des attentats

Certes, janvier 2016 a compté 25 jours ouvrables, contre 26 en janvier 2015, mais avec le même nombre de samedis (5). Mais surtout "cette performance très moyenne de ce mois de janvier s’explique par la faiblesse des soldes de l’équipement de la personne, les enseignes ayant multiplié les offres promotionnelles en novembre et décembre afin de sauver leur saison après les attentats du 13 novembre 2015" analyse le communiqué de Procos

La périphérie gagnante avec l’équipement de la maison

Au final, concernant les secteurs d’activité, la chaussure s’en sort légèrement mieux que le prêt-à-porter. En revanche "l’équipement de la maison a largement surperformé sous toutes ses formes". Conséquence sur les typologies de commerces : c’est de ce fait la périphérie qui recueille les fruits de cette performance, et  tout particulièrement les lotissements de moyennes surfaces. En négatif, le centre-ville reste en retrait en rues comme en centres commerciaux.

 Source : document Procos

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message