Une information judiciaire pour tromperie ouverte contre Castel Viandes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Une enquête préalable à une information judiciaire avait été ouverte en début d’année, à l’encontre de Castel Viandes. Le parquet de Nantes annonce l’ouverture de cette action publique, pour tromperie sur la marchandise et escroquerie.

En mars 2013, la justice avait soupçonné le groupe de “remballe“, Castel Viandes, d’avoir vendu de la viande avariée, notamment à Flunch. Le 1e décembre 2008, un ancien cadre qualité de la société, découvre que, le samedi précédent, des employées ont été affectés à une opération de vente de steaks avariés", racontait à l’époque le journal Le Parisien. "J'avais ordonnée que cette viande soit détruite. Mais j'ai découvert que, dans mon dos, on avait tenté de la commercialiser".

Le groupe avait porté plainte pour dénonciation calomnieuse contre l’ancien cadre.

Information judiciaire

Depuis, une enquête était menée. L’information judiciaire porte sur de nombreux faits tels que la "mise sur le marché de produits d'origine animale ou de denrées en contenant, préjudiciables à la santé", "tromperie sur la nature, la qualité substantielle, l'origine ou la quantité de marchandise, entraînant un danger pour la santé de l'homme ou de l'animal", “l'inexécution de procédures de retrait ou de rappel de produits d'origine animale ou de denrées en contenant préjudiciables à la santé".

Mais aussi le "travail dissimulé", la "mise sur le marché de denrées animales ou d'origine animale non conforme aux normes sanitaires", la "non communication des informations concernant des denrées alimentaires d'origine animale mises sur le marché susceptibles d'être préjudiciables à la santé", et le chef “d'escroquerie".

Flunch et McDonald’s, clients de castel Viandes à l’époque, ont depuis résilié leurs contrats avec la société.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA