Une marque de lingerie attaque les Anges de Victoria's Secret dans une pub [Vidéo]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La nouvelle campagne de la marque de lingerie américaine Lane Bryant tacle les mannequins de Victoria's Secret et égratigne au passage le culte de la minceur. La vidéo lancée le 6 avril 2015 est un succès sur les réseaux sociaux.

Publicité Lane Bryant
Publicité Lane Bryant© YouTube

C’est une pique contre l’uniformité des mannequins de Victoria's Secret, et au-delà contre le culte de la minceur. La marque de lingerie américaine Lane Bryant, spécialisée dans les sous-vêtements grandes tailles, a mis en ligne lundi 6 avril 2015 une nouvelle campagne de publicité qui s’attaque nettement aux codes de beauté véhiculés par Victoria's Secret. "Ça serait tellement ennuyeux si nous étions toutes les mêmes" expliquent les plantureuses mannequins Ashley Graham, Marquita Pring et Candice Huffine (égérie de la gamme Violeta by Mango) dans une vidéo de 30 secondes intitulée #IMNOANGEL ("Je ne suis pas un ange" en français). La séquence montre un shooting qui présente la collection printemps-été 2015, sous l’objectif de la photographe Cass Bird.

Succès sur Instagram et twitter

Sur les réseaux sociaux, le hashtag #IMNOANGEL a été plébiscité. La campagne a également été relayée par des célébrités américaines comme la chanteuse Amber Patrice Riley, connue pour son rôle dans la série "Glee". Sur Instagram, plus de 9 000 photos accompagnées de ce mot-clé ont été postées depuis le lancement de la campagne. La vidéo a déjà été visionnéee plus de 480 000 fois sur YouTube.

La vidéo de la nouvelle campagne Lane Bryant

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA