Marchés

Une multiplication des pains réussie

|

Le rayon de la panification préemballée profite des innovations lancées en 2008 et début 2009. Les MDD poursuivent leur croissance en collant aux tendances.

LES TENDANCES

La praticité dans les formats. La profusion des recettes : pain brioché, au seigle, complet… Les pains ethniques : hamburger, pita, polaire, kebab.

Avec un taux de pénétration des foyers de l'ordre de 86%, le pain de mie est le champion de la catégorie panification préemballé. « Les deux arguments phares du produit sont la praticité et le goût », explique Emmanuel Aimond, directeur général de Jacquet. En effet, l'assortiment du rayon aussi, qui est large : 140 références de pains en tout genre en hypers, 80 en supers. Il a progressé de 4,5% entre 2008 et 2009 selon IRI, et de 9,1% pour les seuls pains de mie (respectivement 34 et 22 références).

 

Recettes et formats pour tous les goûts

Le plus gros segment

Le pain de mie, à 274,9 M € Source : IRI, CAM à fin juin 2009

Côté recettes et formats, il y en a pour tous les goûts : traditionnel, tranche épaisse, demi-tranche, sans croûte, brioché, complet, seigle.... Et les marques présentent sur le secteur n'hésitent pas à croiser les références, pour attirer le consommateur. Ainsi, l'année dernière, Jacquet a mis sur le marché un pain de mie blanc aux propriétés du pain complet. Harry's, pour sa part, a proposé au mois de février dernier 100% Mie plus, un pain de mie sans croûte fabriqué avec du lait pour une texture plus moelleuse.

  • 571,4 M € Le chiffre d’affaires, + 5,5%en valeur + 1,2%en volume
  • 0,79% La part dans le CA total des PGC
  • 13% Le poids en valeur des promotions

Source: IRI Données CAM à fin juin 2009 Évolution versus CAM à fin juin 2008

La catégorie des autres pains préemballés -qui regroupent les pains pour sandwich (burger, hot-dog, kebab, pita...) mais aussi les pains apéritifs - n'a rien à envier aux pains de mie. Ce segment progresse sur un an de 9,2% en valeur et de 5,2% en volume. L'innovation est au coeur de cette performance. Les deux marques nationales leader jouentd'ailleurs la course à la nouveauté. Harry's a lancé en mai des pains à Burger par 4 et innovera à nouveau d'ici à la fin de l'année avec un pain canapé au pain d'épice. Son concurrent Jacquet a présenté courant 2008 une gamme de pains ethniques (burger, pita, suédois...) et se prépare à sortir une référence de pain canapé au pain d'épice pour les fêtes de fin d'année ainsi qu'une référence de mini-blinis à conserver à température ambiante.

 

Un nombre croissant de références

  • Les pains préemballés + 9,2%, à 139 M €
  • Le pain de mie + 5,1%, à 274,9 M €

Si le marché se porte bien, il n'en reste pas moins fragile. En effet, les marques de distributeurs arrivent en force. Leur part de marché atteint maintenant 32% en valeur (42% pour les pains de mie) sur un chiffre d'affaires en hausse de 14,5%. Ce développement s'explique par le nombre croissant de références proposées. Elles suivent docilement les tendances du marché , référençant ainsi en 2009 un pain de mie sans croûte.

Malgré la menace des MDD, le marché devrait encore se développer dans les années à venir. « Le pain préemballé ne représente que 3% du marché global du pain en France. Il reste donc encore beaucoup de produits à inventer ! », pronostique Géraldine Fiacre, directrice trade marketing chez Barilla pour la marque Harry's France.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter