Une nouvelle taxe sur le pétrole inquiète les raffineurs et les distributeurs

|
0301_Essence_s

Selon une information parue dans La Tribune, Bercy prépare une nouvelle taxe sur les produits pétroliers, qui pourrait rapporter 500 millions d’euros cette année. La mesure doit être précisée lors du conseil des ministres du 4 juillet. Mais cette annonce inquiète les protagonistes car cette taxe portera sur la valorisation des stocks pétroliers et concernera donc les raffineurs, les pétroliers intégrés (Total, Esso), les indépendants et la grande distribution.

Impact limité pour la grande distribution

Si la dernière prime à la cuve de 2008-2009 n’avait pas concernée la grande distribution, qui commercialise 60 % des carburants en France, cette dernière n’y échappera visiblement pas en 2012. Cependant, ne distribuant pas ou peu de kérosène, de fioul domestique et de pétrole brut, sa contribution sera alors relative.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter