Marchés

Une nouvelle Xbox entre en jeu

|

Dossier Baptisée XBox One, la future console de Microsoft se veut la plate-forme ultime de divertissement du salon. Suscitant au passage la polémique.

Xbox One

Et de trois ! Après la Wii U, sortie fin 2012, et la PS4, présentée par Sony en février, c'était au tour de Microsoft de lever le voile la semaine dernière sur son avenir vidéoludique. La future console de salon de l'américain s'appellera donc la XBox One et devrait sortir en fin d'année dans le monde. Elle aura la lourde tâche de succéder à la XBox 360, vendue à plus de 3 millions d'exemplaires en France depuis 2005.

2,7 M €

Le marché du jeu vidéo en France en 2012, en baisse de 15% par rapport à 2011. En cause, la baisse des ventes de consoles

Source : GfK

Une année de renouvellement

Quelques mois après le lancement de la Wii U de Nintendo et alors que Sony a déjà annoncé sa PS4 pour la fin d'année, Microsoft est donc le troisième et dernier prétendant à la couronne de leader mondial des jeux sur console. Nintendo ayant triomphé sur la précédente génération avec la Wii, la partie s'annonce serrée, tant les cartes ont été rebattues depuis.

S'amuser et plus encore

Une console au design sobre qui rappelle davantage une box internet qu'une plate-forme de jeu. Mais c'est exactement la volonté de Microsoft. Faire une plate-forme multimédia qui dépasse le cadre de l'amusement. À l'image d'ailleurs de ses concurrents japonais. Car les consoles ressemblent de moins en moins aux consoles. Après la Wii U et ses nombreuses fonctionnalités extra-ludiques (VOD, applications...), la PS4 et ses accointances sociales, voici donc la Xbox One, qui propose de n'être rien moins qu'un centre multimédia complet.

Et cela passe par le contenu. Télévision, cinéma, retransmissions sportives... Lors de la présentation, Microsoft a tenu à mettre en avant l'ensemble de ces fonctions multimédias. Celles-ci sont contrôlées via une interface enrichie qui devrait gérer encore mieux la détection de mouvements. Les nouvelles fonctionnalités de Kinect permettront notamment d'allumer la console, de changer d'application, de zoomer sur une image avec des mouvements d'étirement de main dans le vide...

Côté puissance, la future Xbox One devrait rivaliser avec la prochaine PS4 : processeur huit coeurs, 8 Gb de RAM, lecteur Blu-ray... Une évolution presque banale dans le milieu du jeu vidéo, qui change son hardware tous les six ans en moyenne.

Ce qui est moins banal en revanche, c'est le contrôle que Microsoft veut exercer sur sa future machine. Offrant de nombreuses fonctionnalités en ligne, les jeux devront être installés sur la console et activés via un code fourni avec la boîte. Une clé d'accès qui limiterait fortement (pour ne pas dire tuer) le marché de l'occasion. Car, en achetant un jeu d'occasion, le joueur devra racheter une clé d'accès qui devrait être vendue par Microsoft... au prix d'un jeu neuf. Les magasins de jeu vidéo (dont les marges sur l'occasion sont deux fois supérieures aux jeux neufs...) grincent déjà fortement des dents.

 

Vrai faux « off line »

Et les joueurs pourraient les suivre. Peut-être privés de la possibilité d'acheter des jeux d'occasion, les amateurs de la future XBox One devront obligatoirement disposer d'une connexion internet pour y jouer. Même pour jouer « off line », la console devra être connectée au moins une fois toutes les vingt-quatre heures. Microsoft devrait détailler ces fonctionnalités et montrer des jeux lors du prochain salon E3, qui se tiendra à Los Angeles, du 11 au 13 juin.

La XBox One, c'est quoi ?

  • Il s'agit de la troisième console de salon de Microsoft, après la Xbox (sortie en 2002) et la Xbox 360 (sortie en 2005).
  • Dotée d'un nouveau design, avec une coque moulée d'un noir brillant et biseautée, la Xbox One a un petit côté Freebox Révolution.
  • Avec un processeur huit coeurs et un nouveau capteur Kinect plus précis, la Xbox One rivalisera avec les PC les plus puissants du marché.
  • Vidéo, télé, contenu exclusif... La Xbox One se veut être un terminal multimédia complet que les utilisateurs contrôleront au geste ou à la voix. 
  • Les questions en suspens Le prix, la date de sortie en 2013, la confirmation de l'impossibilité de jouer sans disposer de clés d'accès.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter