Une soixantaine d'entreprises du numérique protestent contre la taxe Google

|

Une soixantaine d'entrepreneurs du numérique s'insurgent dans un texte destiné à paraître demain dans la Tribune contre une taxe sur la publicité en ligne, dite "taxe Google". Votée au Sénat, elle pourrait être adoptée cet après-midi en commission mixte paritaire. Cette taxe, qui prévoit un prélèvement supplémentaire à hauteur de 1% des achats de publicité en ligne, risque de nuire à la compétitivité des start-up françaises, pointent les signataires du texte. Les sénateurs avaient souhaité instaurer ce nouveau prélèvement pour amener des géants de l'Internet, comme Google ou Facebook, non domiciliés en France fiscalement, à payer des revenus en France. "On vise les géants américains et ce sont les petits Français qu'on fauche, bien loin de la Silicon Valleyà la française dont on pourrait rêver, c'est une Silicon Désert", conclut le texte.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations