Une très légère déflation des prix en octobre 2015 pour les produits de grande consommation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DÉFLATION Selon le panéliste Iri, les prix ont baissé de 0,09% en octobre 2015 par rapport au mois précédent et de -0,85% sur un an.  

Le mouvement de baisse n’est observé aujourd’hui qu’en hypermarchés alors que les prix restent stables dans les supermarchés
Le mouvement de baisse n’est observé aujourd’hui qu’en hypermarchés alors que les prix restent stables dans les supermarchés© Thinkstock

Le -0.16% observé en septembre semblait montrer une certaine accalmie dans la guerre des prix, notamment comparé au niveau d’inflation de septembre 2013 et 2014 (-0.40%). Le -0.09% observé en octobre est plus ambigu. Il reste certes inférieur à ceux d’octobre 2013 et 2014 (-0.14%) mais les écarts sont nettement moins marqués. "Contrairement à l’an passé, le mouvement de baisse n’est observé aujourd’hui qu’en hypermarchés (-0.20%) alors que les prix restent stables dans les supermarchés", note le panéliste Iri  dans son document "Conjoncture Prix Octobre 2015 – N°94".

 

Inflation / mois précédent – Hypers + Supers

 

000159186_illustration_large.png

Cette déflation en hypermarchés est à la fois due au maintien d’une politique de baisse des prix dans plusieurs enseignes mais aussi à des opérations promotionnelles fortes, plus particulièrement sur les rayons DPH. Ces promotions de plus en plus agressives accentuent la tendance déflationniste sur le fond de rayon. "Nous en avons confirmation en examinant l’inflation du prix de l’offre (moins sensible aux opérations promo) : les prix de l’offre sont rigoureusement stables à court terme en HM+SM (respectivement -0.03% en HM et +0.04% en SM)", poursuit Iri.

Inflation / mois précédent HM+SM – Détail par rayon

000159189_illustration_large.png

Soulignons enfin, la totale stabilité des prix aussi bien en hyper qu’en super cette fois, sur les produits frais. Après 2 mois de fortes hausses (et plus de 2% en cumul), les produits laitiers bruts (beurre, lait et crèmes) ne sont plus inflationnistes à court terme.

En termes d’inflation à 1 an sur le total magasin 

L’inflation à un an est tombée nettement sous la barre des -1%, en s’établissant à -0.85%. Il faut remonter à avril 2014 pour retrouver des taux comparables sur l’ensemble des PGC, mais aussi sur les seules Marques Nationales (-1.5% aujourd’hui comme il y  a 18 mois). L’indicateur d’inflation à 1 an a tendance à remonter sur les MDD dont les prix ont augmenté de 0.3% par rapport à octobre 2014 et davantage encore sur les premiers prix (+1%). Cette reprise de l’inflation sur les MDD est très perceptible en supermarchés (+0.57%) et concerne tous les rayons sans exception. La règle est plutôt à la stabilité des prix des MDD en hypermarchés.

 

000159183_illustration_large.png

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA