« Une volonté d'afficher clairement notre positionnement " vert " »

|

Béatrice Brandt, directrice du marketing de Vileda (FHB)

LSA - Vileda sort Naturals, une gamme écolo sur le secteur de l'entretien. Quelle est sa particularité ?

Béatrice Brandt - La France est un marché où le coton est roi. Nous n'avions pas d'offre sur ce créneau. C'est chose faite. Cela nous permet également de répondre à une autre attente de nos consommateurs, demandeurs de produits « verts ». Nos produits en microfibres permettent déjà de ne pas avoir à utiliser de détergents. Avec Naturals, nous utilisons du coton bio, des matières renouvelables et biodégradables.

LSA - À quel type de consommateurs s'adressent ces produits ?

B. B. - Nous ne proposons pas de produits chimiques, mais « mécaniques », durables et efficaces, même sans détergent. Ils fonctionnent à l'huile de coude. Pour ces raisons, les consommateurs les plus sensibilisés aux questions de l'environnement se sont tournés vers nous. Cela s'est fait naturellement, sans qu'on le recherche explicitement. C'est un positionnement que nous affichons clairement, en ciblant ceux qu'on appelle les Lohas (« Lifestyles of health and sustainability »), c'est-à-dire des consommateurs qui s'impliquent en faveur de l'environnement. On estime qu'ils représentent 19 % de la population française. Nous ciblons aussi les adeptes du bien-être, qui, eux, sont 26 %.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2073

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous