Unibail-Rodamco boucle un premier trimestre avec des revenus locatifs à +6%

|

Les revenus locatifs bruts des centres commerciaux d’Unibail-Rodamco (présent dans 12 pays de l'Union-Européenne et doté d'un portefeuille d'actifs d'une valeur de 29,3 milliards d’euros au 31 décembre 2012) s’élèvent à 288,3 M€ pour les 3 premiers mois de l’année 2013, en hausse de + 6 % par rapport à la même période en 2012.

So Ouest inauguration 1

"Cette croissance s’explique par l’activité locative du Groupe, les livraisons de nouveaux centres commerciaux (notamment Confluence, El Faro et So Ouest en 2012) et les acquisitions nettes des cessions réalisées", précise le communiqué de la foncière.

Coup de froid sur les chiffres d’affaires

En ce qui concerne le chiffre d’affaires des commerçants hébergés dans les centres de la foncière européenne, ce premier trimestre 2013 a été marqué par la détérioration de l’environnement macro-économique en Europe, "caractérisé par l’impact des mesures d’austérité, des taux de chômage en hausse et une confiance des consommateurs toujours faible". Les chiffres d’affaires des commerçants des centres commerciaux Unibail-Rodamco ont donc baissé de -1,8% au cours des trois premiers mois de l’année 2013, comparé à la même période en 2012. La baisse des chiffres d’affaires est limitée à -0,9% pour les grands centres commerciaux (plus de 6 millions de visites par an), sur lesquels la stratégie du Groupe se concentre.

La surperformance des chiffres d’affaires des commerçants par rapport aux indices nationaux de consommation(3) s’est confirmée, avec un écart de +250 points de base à fin février 2013. "Outre un environnement économique défavorable, les chiffres d’affaires ont notamment été négativement impactés par un nombre de jours d’ouverture réduit (pas de 29 février en 2013, Pâques en avril en 2012) et des conditions climatiques exceptionnellement froides dans toute l’Europe affectant les ventes du secteur de l’habillement" ne manque pas de souligner le communiqué.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter