Unibail-Rodamco donne une chance aux échoués du système scolaire

|

Temples de la consommation, les centres commerciaux peuvent aussi être des centres de réhabilitation sociale. À Lyon, Unibail-Rodamco renouvelle son partenariat avec l'École de la 2e chance pour aider les jeunes sortis du système scolaire sans diplôme ni emploi.

Signature du partenariat entre Unibail-Rodamco et l’E2C Vaulx Agglo, à Lyon
Signature du partenariat entre Unibail-Rodamco et l’E2C Vaulx Agglo, à Lyon

Conscient du poids économique et du rôle d'intégration sociale que ses centres commerciaux ont à jouer, Unibail-Rodamco vient de signer, à Lyon (69), une convention de partenariat avec l'École de la 2e chance (E2C). Ce réseau d'écoles, créé par Édith Cresson en 2003, vise à réintégrer des jeunes de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire. Il en existe plus de 110 en France et, en 2012, 13 074 jeunes ont suivi cette formation. Une goutte d'eau, car ils seraient plus de 150 000 élèves à quitter l'école sans diplôme et sans emploi, chaque année.

Grâce à mes différents stages, j’ai pu essayer plusieurs métiers. Je vais maintenant pouvoir choisir mon orientation plus sereinement.”

Anrabia Mkadara, stagiaire à l’E2C Vaulx Agglo

 

Néanmoins, pour Unibail-Rodamco, le projet doit être soutenu. Le groupe a signé une convention cadre nationale. À Lyon, le partenariat est reconduit pour la deuxième année consécutive. « Notre objectif est clair : soutenir financièrement cette initiative au niveau du groupe et, surtout, fédérer nos enseignes et partenaires pour ouvrir en priorité aux E2C les centaines de stages et d'emplois dans nos centres », explique Christophe Roszak, directeur du réseau Unibail-Rodamco France.

Ainsi, les deux centres commerciaux du groupe à Lyon , La Part-Dieu et Confluence, deviendront le terrain d'expérimentation pour les stages des élèves de l'E2C du Rhône Vaulx Agglo. « Ce qui est très intéressant dans ce partenariat, c'est que les centres commerciaux sont une représentation parfaite de la société de travail à laquelle nous préparons nos étudiants. En effet, la plupart des métiers auxquels ils se destinent y sont présents, comme la restauration, la vente, l'entretien, la sécurité, la maintenance, la grande distribution », se réjouit Marie-France Vieux-Marcaud, présidente de l'E2C Vaulx Agglo.

FÉDÉRER LES COMMERÇANTS

Le dispositif

  • Permet de faciliter l'accès aux stages des étudiants de l'E2C au sein des deux centres commerciaux du groupe à Lyon : La Part-Dieu et Confluence
  • En 2012, 22 stages ont été effectués à la Part-Dieu, 1 CDI a été signé. 3 stages ont eu lieu à Confluence
  • En 2013, 18 stages déjà réalisés à La Part-Dieu et 10 à Confluence depuis janvier

Du côté des commerçants, l'enthousiasme est partagé. « Ce n'est pas difficile de mobiliser les membres de l'association de commerçants, car ces stagiaires ont un profil particulier. Même s'ils sont sortis du système scolaire, ils ont souvent une forte personnalité et, surtout, une envie farouche de faire quelque chose de leur vie. Les commerçants sont ravis de pouvoir aider des jeunes qui seront peut-être leurs futurs employés », commente Éric Amsellem, président du GIE des commerçants de La Part-Dieu.

Et à la question des stages non rémunérés qui fourniraient une main-d'oeuvre « bon marché », Éric Amsellem répond : «Croyez-vous vraiment que nous nous fassions de l'argent en prenant un stagiaire pendant une semaine ou un mois ? Gérer un stagiaire, c'est beaucoup de travail et de responsabilités. Si nous voulons que ces jeunes apprennent un métier, ou, en tout cas, en aient un aperçu, il faut les accompagner au quotidien.»

La collaboration entre stagiaire et employeur est donc complète et peut s'avérer fructueuse. Sur les 22 stages réalisés l'an passé à La Part-Dieu, un a débouché sur un CDI. « Grâce à mes différents stages, j'ai pu essayer plusieurs métiers. Je vais maintenant pouvoir choisir mon orientation plus sereinement », déclare Anrabia Mkadara, stagiaire à l'E2C Vaulx Agglo. Toujours ça de pris en temps de crise !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2285

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message