Unibail-Rodamco tire de bonnes performances de sa politique premium

Les centres commerciaux d’Unibail-Rodamco ont vu leur fréquentation augmenter de +1,3% en 2012. A fin novembre 2012, les chiffres d’affaires des commerçants hébergés par la foncière grimpait de +2,5%. L’une et l’autre performance sont meilleures que la moyenne nationale des centres commerciaux français. Les loyers nets des centres commerciaux d’Unibail-Rodamco, à périmètre constant, ont globalement augmenté de +4,2% en 2012.

C’est une foncière en excellent ordre de marche que Guillaume Poitrinal, actuel Président du Directoire d’Unibail-Rodamco, transmet à Christophe Cuvillier, jusque-là, directeur Général des Opérations, qui le remplacera à la tête du groupe, le 25 avril prochain. Guillaume Poitrinal, aux rênes depuis 8 ans, n’a eu de cesse de «premiumiser » son parc. « Alors qu’Unibail-Rodamco a fêté cette année le 5e anniversaire de sa fusion réalisée en 2007, la performance du groupe en 2012 prouve la pertinence de sa stratégie visant à accélérer la différenciation de ses grands centres commerciaux, souligne en effet Guillaume Poitrinal. Unibail-Rodamco s’est consacré en 2012 à réinventer l’expérience client en continuant à introduire des enseignes internationales premium, en continuant à travailler sur la rénovation de ses centres et en lançant des initiatives marketing innovantes. 2012 a également été marqué par le succès des ouvertures de 3 nouveaux centres commerciaux. Avec son portefeuille de qualité composé de 82 centres commerciaux, trois partenariats stratégiques signés en 2012, des projets de développement de qualité et flexibles, un bilan solide et un coût de la dette faible et sécurisé, et des équipes talentueuses, Unibail-Rodamco vise une croissance forte de ses résultats dans le futur. » Le Résultat Net Récurrent (RNR) par action en 2012 (à 9,60 €) en hausse de +6,7% par rapport à 2011 est la traduction de la « solide performance opérationnelle » du premier groupe coté de l'immobilier commercial en Europe, présent dans 12 pays de l'Union-Européenne et doté d'un portefeuille d'actifs d'une valeur de 29,3 milliards d’euros au 31 décembre 2012.

Des centres commerciaux qui surperforment

Les centres commerciaux d’Unibail-Rodamco ont vu leur fréquentation augmenter de +1,3% en 2012. A fin novembre 2012, les chiffres d’affaires des commerçants du groupe augmentaient de +2,5%. Pour rappel, le Conseil National des Centres Commerciaux a communiqué, en début d’année, ses indices annuels d’activité (traduisant le chiffre d’affaires) et de fréquentation, en recul respectifs de 0,2% et 1,1%. « Malgré un contexte macro-économique difficile, la performance a été tirée par les grands centres commerciaux, qui représentent 89% de la valeur du portefeuille de commerces du Groupe, et la gestion active de ses centres » souligne le communiqué. Les loyers nets des centres commerciaux à périmètre constant ont augmenté de +4,2% en 2012, soit une surperformance de 200 points de base par rapport à l’indexation. Le taux de rotation des enseignes a augmenté à 13,2% et l’augmentation des loyers sur les renouvellements et relocations en 2012 s’élève à 21,4%. 139 baux ont été signés avec des enseignes internationales premium. Le taux de vacance reste faible à 2,1%. Unibail-Rodamco est également présent dans les bureaux, dont le pôle a vu ses loyers nets à périmètre constant augmenter de +6,9% en 2012, dans un marché difficile. De même son pôle « Congrès-Expositions » a vu son résultat opérationnel récurrent augmenter de +10,7% par rapport à la même période comparable en 2010.

Des services aux clients optimisés en 2012

Selon le leitmotiv de Guillaume Poitrinal visant toujours à renforcer le leadership de ses centres par la différenciation et les services aux clients, 2012 a été marqué par deux initiatives stratégiques «lancées par l’UR Lab et visant à réinventer l’expérience client dans les centres commerciaux du groupe ». Ce fût d’abord le Label 4 étoiles, nouveau référentiel-qualité fondé sur une liste de 571 critères. 9 centres commerciaux ont ainsi été labellisés en 2012. Suivi au début de l’hiver de la révélation de la « Dining Experience », visant à doubler l’espace dédié à la restauration dans les centres en attirant les meilleurs concepts locaux et internationaux en matière de restauration et en créant un nouvel espace emblématique, la « Dining Plaza ». Tandis que le concept des « vitrines iconiques », destiné aux magasins phares des enseignes permettra « d’augmenter la visibilité des vitrines de ces enseignes en renforçant leur diversité, l’innovation et l’excellence du design des centres ».

Marketing digital

Autre cheval de bataille : le marketing digital visant à renforcer les relations avec les clients via les nouveaux moyens de communication. Tous les centres de la foncière ont ainsi une application iPhone ou Android dédiée et le nombre de téléchargements a atteint 1,3 million. Le nombre de fans facebook des centres commerciaux du Groupe s’élève actuellement à 2,6 millions.

Pas loin de 30 milliards d’euros d’actifs en portefeuille

La valeur de marché du portefeuille d’Unibail-Rodamco au 31 décembre 2012 s’élève à 29,3 Md€ (+4,8% à périmètre constant par rapport au 31 décembre 2011). La valeur du portefeuille de centres commerciaux du Groupe a augmenté de +6,0% à périmètre constant à 23,0 Md€, soutenue par l’augmentation des loyers (+4,9%).

Pour 7 milliards de projets

Les projets de développement du Groupe s’élèvent à 7,0 Md€ à fin 2012, dont 2,9 Md€ sont engagés. Les projets de centres commerciaux représentent 70% des projets engagés. 11 projets ont été livrés en 2012, dont les ouvertures des centres commerciaux Confluence et So Ouest en France et El Faro en Espagne. Les livraisons d’actifs s’intensifieront avec notamment à partir de 2013 les ouvertures des centres rénovés et étendus de Centrum Cerny Most à Prague, Alma à Rennes et Toison d’Or à Dijon, ainsi que le nouveau centre commercial Aéroville en région parisienne. En outre, le Groupe a ajouté des nouveaux projets à son portefeuille, à l’instar de Polygone Riviera, un centre commercial de nouvelle génération à ciel ouvert de 71 474 m² GLA situé à Cagnes-sur-Mer près de Nice. Pour 2013, « le groupe reste confiant quant à la croissance future de ses loyers. Cette croissance résulte de fondamentaux solides : une surperformance des chiffres d’affaires de ses commerçants, une vacance faible, des taux d’effort limités et des loyers de renouvellement ou de relocation en hausse. Elle s’appuiera également sur les livraisons de projets d’extension et de nouveaux actifs ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter