Marchés

Unilever enregistre des bénéfices en hausse mais table sur un futur difficile

|

RÉSULTAT Le groupe anglo-néerlandais Unilever a publié un bénéfice net en hausse de 14%, à 2,43 milliards d'euros, pour le premier semestre 2013. Une performance portée notamment par une croissance à deux chiffres dans les marchés émergents (+10,3%) alors que celle des marchés développés est en baisse de 1,3%. 

Paul Polman
Paul Polman© DR

Mais la croissance des marchés émergents, qui porte depuis longtemps les résultats du groupe, ralentit en raison des difficultés macro-économiques, qui influencent le comportement des consommateurs. « Nous sommes conscients que les succès du passé ne sont pas une garantie pour le futur. L'environnement économique plus difficile et la compétition de plus en plus forte nous demandent de mettre la barre plus haut en terme d'innovations et d'augmenter nos investissements dans nos marques », indique le directeur exécutif du groupe, Paul Polman.
Une Europe molle
Par ailleurs, le chiffre d'affaires est ressorti en hausse de 0,4%, à 25,5 milliards d'euros, assurant que les « marchés développés restent mous, avec très peu de signes d'une reprise en Amérique du Nord ou en Europe ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message