Unilever France s’engage à améliorer le profil nutritionnel de ses margarines

|

Unilever France vient de signer une charte d’engagement volontaire de progrès nutritionnel pour ses margarines (Planta Fin, Fruit d’or et Fruit d’Or pro-activ1) avec le Ministère de la Santé. Elle est seulement la deuxième entreprise à signer cette charte, après Saint Hubert en février dernier, autre leader du marché des margarines. Les pouvoirs publics sont en effet particulièrement vigilants sur le sérieux des démarches. Plusieurs industriels ont ainsi vu leur dossier recalé, car les avancées qu'ils avaient proposées n'avaient pas été jugées suffisamment sérieuses.
La filiale française du groupe anglo-néerlandais s’est engagée, notamment, à ce que « le taux d’acides gras saturés soit réduit à terme de 10 %, et au minimum de 5 % d’ici 2010 » et à ce que « toutes ses matières grasses à tartiner et à cuire soient riches en oméga 3 ». La charte devant également comporter un volet pédagogique, le groupe s’est aussi engagé améliorer « l’information du grand public et des professionnels de santé », et « la sensibilisation des salariés d’Unilever à l’équilibre alimentaire ». L'initiative de la signature de cette charte a été saluée par plusieurs associations de consommateurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter