Unilever met la 3D au service du category management

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Au cœur de son siège social parisien, Unilever se dote d'un espace consacré aux distributeurs. Au menu : études merchandising et application dans un décor virtuel. Un centre technologique unique.

Le CIIC à la pointe technologique

- Un centre de connaissance où démarre sous forme d'échange de vues la rencontre entre les équipes d'Unilever et du distributeur en visite.

- Une salle de réunion dotée d'un écran tactile et d'un logiciel développé en interne au niveau européen par le groupe sur les solutions merchandising et l'assortiment en magasin. Le category manager fait défiler avec sa main sur l'écran les informations chiffrées d'un rayon choisi. On y voit la position de l'enseigne par rapport au marché total, son potentiel de croissance et les progrès possibles. Toutes les références du rayon sont intégrées, et pas seulement celles d'Unilever.

- Une salle de réalité virtuelle où l'environnement du client est numérisé sur un écran d'une vingtaine de mètres carrés qui permet d'évoluer en 3D dans les linéaires.

- Un magasin laboratoire avec des rayons réels et améliorés par Unilever afin de montrer la manière de les optimiser. Le décor est changé trois fois par semaine.

- Une cuisine pour tester les dernières innovations culinaires du fabricant.

Le chiffre

8 : Le nombre de semaines nécessaires à Unilever pour numériser un magasin, et 1 pour un rayon.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2157

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA