Unilever réinvestit sur les condiments

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après une restructuration longue et mouvementée - deux usines fermées, 212 licenciements -, Amora-Maille relance son développement. « Nous avons regagné des parts de marché depuis la restructuration. La baisse des coûts de production a permis de réinvestir sur nos marques », confie à LSA Hervé Laureau, président d'Amora-Maille. Selon un article des Échos, la filiale d'Unilever a augmenté de 10 M € ses investissements industriels par rapport à ce qui avait été annoncé. Au total, 30 M € sont investis sur le site de Chevigny-Saint-Sauveur, le seul qui reste en France. L'usine, proche de Dijon, produira finalement de la mayonnaise pour d'autres marques du groupe, notamment Hellmann's ou Calvé, ce qui justifie en partie ces investissements supplémentaires.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2138

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA