Unilever se sépare des huiles et vinaigres Bertolli

|

Dans la ligne de la stratégie annoncée en 2007, qui vise à se séparer de produits à la rentabilité jugée insuffisante, Unilever vient d’annoncer la cession des huiles et vinaigres Bertoli à l'espagnol Grupo SOS. La transaction, qui s’effectue « sous forme de licence mondiale illimitée », atteint le montant de 630 millions d'euros. Unilever se sépare également des huiles Maya, Dante et San Giorgio, et d'une usine en Italie. Il n’est cependant pas question pour le groupe de se séparer des margarines, sauces et repas surgelés de la marque, pour lesquels il a « de solides plans de croissance ». L’activité huiles et vinaigres cédée avait généré un chiffre d'affaires de 380 millions d'euros en 2007.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter