Uniqlo condamné à cesser le travail de nuit dans son magasin

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le Clip-P a eu gain de cause dans son combat judiciaire contre l'enseigne Uniqlo. Le magasin d'Opéra, à Paris, est interdit de travail de nuit, selon la décision rendue aujourd'hui par le Tribunal de grande instance de Paris.

Uniqlo Opéra

Le distributeur japonais de vêtements est condamné par le TGI de Paris à cesser le travail de nuit, entre 21h00 et 6h00. L'enseigne est soumise à une astreinte de 10.000 euros par infraction constatée et la peine est exécutoire sous un délai de 15 jours. Les employés concernés effectuaient des tâches de manutention quotidiennes et Clip-P (Comité de liaison intersyndical du commerce de Paris) rappelle que, selon le code du travail, le travail de nuit doit être exceptionnel et circonspect aux activités rendues nécessaires par la nécessité d’assurer la continuité de l’activité économique ou des services d’utilité sociale.

Rappelons que le travail de nuit ne convainc pas la majorité des Français, selon un sondage réalisé par CAcom et LSA en avril dernier. Mais le débat reste très vif avec des procédures encore en cours chez Monoprix, Sephora et Apple.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA