United Biscuits croque les biscuits Delacre

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

· Le groupe anglais va racheter la société Delacre à l'américain Campbell · Il renforcera ainsi sa position de numéro deux du biscuit dans l'Hexagone, derrière Danone

Les appétits de l'anglais United Biscuits semblent inépuisables. Après avoir avalé la Biscuiterie nantaise cet hiver, le groupe négocie avec l'américain Campbell Soup le rachat de Delacre. Si la transaction aboutit, UB deviendra le propriétaire d'une société de 1 milliard de francs de chiffre d'affaires, réalisé pour l'essentiel en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne avec les gammes Délichoc, Cigarettes russes, Maison Delacre et les assortiments Tea Time.

L'opération confirme les grandes ambitions de UB qui veut développer ses activités biscuits, regroupées au sein de la société Mc Vities. Leader du secteur en Grande-Bretagne avec les biscuits Penguin, GO Ahead ! ou Jaffa cakes, Mc Vities arrive au troisième rang mondial avec environ 10 milliards de francs de chiffre d'affaires. En France, l'acquisition de Delacre permet à l'anglais de consolider sa deuxième place en passant de 8 à 14,4% de PDM. Un fournisseur de poids pour la grande distribution. Et un concurrent sérieux pour le leader Danone dont la marque LU détient environ 40% de PDM.

Cette cession n'était sans doute pas prévue au programme de Campbell. Le groupe avait d'ailleurs réinvesti sur Delacre depuis deux ans. En France, la marque est en plein renouveau : cette année, plusieurs nouveaux biscuits ont été lancés et certaines marques stratégiques, comme les biscuits haut de gamme Maison Delacre, ont bénéficié d'une nouvelle présentation. Par ailleurs, les investissements publicitaires ont fortement progressé depuis 1996. Las, le rachat par UB de la Biscuiterie nantaise a torpillé les ambitions de Campbell qui guignait la place de numéro deux des biscuits en France. La société américaine a donc préféré lâcher ses biscuits Delacre. Elle va maintenant concentrer ses efforts sur les soupes liquides où elle a une belle carte à jouer en France avec Liebig, leader d'un marché en plein boom.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1583

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA