Univers enfant : les tendances produits à ne pas louper

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
redtricycle

« Dans cinq ans, la moitié de la population active en France sera issue de la génération Y. Tout doit changer », alerte Xavier Terlet, président du cabinet XTC World Innovation. En cause ? La fracture digitale, qui a apporté d’autres modes de communication, mais aussi de nouvelles habitudes de consommation. Ultraconnectés, rompus au marketing, soucieux de l’environnement, les fameux « Y », désormais âgés de 20 à 35 ans et devenus parents, initient leurs enfants à consommer autrement.

« La logique de volume de l’hypermarché ne fonctionne plus : le jeune consommateur achète au plus près de ses besoins. Il privilégie la proximité, valorise l’usage plutôt que la possession », poursuit Xavier Terlet. Ce n’est pas à ces « digital mums » (ou « dads ») qu’on fera passer des gadgets connectés pour des innovations. La modernité doit apporter une valeur ajoutée. « Les vrais “digital natives” sont les enfants d’aujourd’hui », prévient Yves Cognard, de Junior City. De quoi promettre de nouveaux changements pour l’avenir.

Ergonomie pour les plus petits

Jouer sur les packagings pour faciliter l’utilisation des produits par les enfants est l’un des terrains de prédilection des fabricants en matière d’innovation : tradition du goûter oblige, les marques misent sur des conditionnements de plus en plus nomades.

Yaourts faciles à déboucher Des portions adaptées
Dans la lignée des bouchons à hélice de Pom’Potes (Materne), Freshinov lance Milk’Kiss : des gourdes de brassés simples à ouvrir et à conserver à température ambiante. «Plutôt que des aliments en forme de dinosaures, les marques doivent agir sur le dosage trop généreux», note Xavier Terlet. Une idée antigaspillage déjà adoptée par Socopa, avec le steak haché junior de 80 g.

Écoresponsable

Bio, éthique, recyclé, écodurable… Autant d’arguments en vogue auprès des jeunes parents, même si les enfants n’y sont pas (encore) sensibles. « Ils le seront dans dix ans, une fois adultes », prévient Yves Cognard, le fondateur du cabinet Junior City.

Une poussette écofriendly Des jouets bio
La poussette Greentom, Prix Red Dot 2016, est faite d’un châssis en polypropylène (recyclable) et en tissu à base de bouteilles plastique recyclées. La start-up Arteko commercialise deux gammes à base de matériaux naturels, dont des kits de loisirs créatifs en bioplastique et une pâte à modeler 100% bio.

Personnalisation pour tous

Après M & M’s, Coca-Cola, ou encore Nutella, la tendance à la personnalisation prend de l’ampleur. Un bon moyen pour les petits comme pour les grands d’avoir l’impression d’être reconnus en tant qu’individus… Et un « ego trip » parfaitement assumé !

Des lettres et des mots Bonbons sur mesre
Depuis fin 2015, Verbaudet propose prénoms et messages personnalisés sous forme de broderies sur les bodys, peignoirs, serviettes et autres fauteuils pour enfants. Qui a dit que le trousseau brodé était ringard ? Totalement fashion, plutôt ! La boutique en ligne Haribo permet de choisir son assortiment et de personnaliser sa boîte. Différentes thématiques sont proposées: naissances, anniversaires et football, à l’occasion de l’Euro 2016.

Le Fait-maison

La tendance, connue sur les marchés adultes depuis plusieurs années, se développe pour les enfants, loisirs créatifs en tête. « Une bonne idée à reprendre dans l’alimentaire, car l’enfant mange plus facilement un repas auquel il a contribué », explique Xavier Terlet.

Un potager dans la chambre Des jouets à imprimer
Oxybul, avec sa table-potager à 4 compartiments, permet aux enfants de faire leurs propres plantations de fraises, herbes aromatiques, radis et autres. Le fabricant français Heller-Joustra commercialise depuis 2015 une imprimante 3D adaptée aux enfants. Une gageure technique pour ce pionnier!

Des produits connectés, mais pas gadgets

Les objets connectés font leur entrée sur les marchés enfants : « Ils sont travaillés sous l’angle santé ou d’aide aux parents en puériculture, sous l’axe ludique et “compagnon du quotidien” en jouet », observe Barbara Haddad, de l’agence Marketing With Mums.

Colorier en réalité augmentée Brosse à dents intelligente
Avec son application DrawyBook, Bic Kids ajoute du virtuel au coloriage: l’enfant scanne son dessin qui prend vie à l’écran et s’insère dans l’histoire La brosse à dents connectée de la start-up française Kolibree propose des jeux pour aider les enfants à tenir deux minutes de brossage et un suivi des zones brossées. Ludique et pédagogique.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2416

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA