USA : 22% des utilisateurs d'assistants intelligents achètent vocalement

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

20% des personnes interrogées dans le cadre d'une étude de Narvar utilisent ces outils pour poster des commentaires ou des notes en ligne sur certains articles.

Sephora Google Home
Sephora Google Home© Sephora

Les utilisateurs américains d'assistants vocaux du type Google Assistant ou Alexa s'en servent tout au long du processus d'achat, selon une étude de Narvar dévoilée par le site eMarketer. 51% des sondés recherchent des produits vocalement, ils sont 36% à ajouter des articles à leur liste de course du bout de la langue, 30% à suivre la livraison de leurs colis et 22% à acheter, selon ce rapport, qui incite les marques et les retailers à se lancer sur ce nouveau canal de vente.

20% des personnes interrogées, qui ont entre 21 et 65 ans, postent sur le net des commentaires ou des notes sur les produits qu'ils achètent oralement, au lieu de les taper sur leur smartphone, tablette ou desktop, comme le montre l'histogramme ci-dessous, tiré du site eMarketer. Les marques et les distributeurs ont intérêt à intégrer cette possibilité à leur site, pour collecter un maximum de retours clients afin de booster leurs ventes.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA