V2 va être remis à neuf à Villeneuve-d'Ascq

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En mars 2006, les clients de ce pôle lillois de premier plan découvriront un centre remodelé.





C'est parti ! Après trois ans d'études, les propriétaires du centre commercial V2 - Rodamco Europe, Auchan et Foncif - ont lancé le vaste chantier qui, d'ici à dix-huit mois, devrait lui donner une seconde jeunesse. Créé en 1977 au coeur de la ville nouvelle de Villeneuve-d'Ascq, ce pôle, devenu l'un des premiers équipements lillois, accuse le poids des ans. Avec 60 000 visiteurs par jour, son parking de 3 000 places est saturé et mal desservi par son plan de circulation très alambiqué. « Son réaménagement constitue la première des trois phases du chantier, débutée en juillet, annonce Catherine Charpentier, directrice de V2.



La deuxième étape, prévue en décembre, concerne la réfection des façades extérieures. Pour valoriser et rendre plus lumineuses les dix entrées de la galerie marchande, un bardage sera posé, et les portiques en béton redessinés.



Enfin, à partir de mars 2005 et pour un an, les travaux se porteront sur le mail développé sur deux niveaux. Grâce au rehaussement des plafonds, à la percée de verrières, à la refonte des éclairages, l'ensemble gagnera en luminosité. La difficulté de ce chantier de 30 millions d'euros sera d'être réalisé de jour et sans interruption d'activités ! Mais l'enjeu est de taille, « car la galerie de V2 veut garder son rang de leader régional », souligne Catherine Charpentier. Malgré le départ récent de la Fnac à Lille, remplacée par Zara, c'est sur l'équipement de la personne que V2 construit sa notoriété, comme en témoignent l'arrivée de Mango et l'ouverture d'Esprit cet été.



















Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1876

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA