Vélos, Intersport monte en puissance

|

Le ministre du Redressement productif avait fait le déplacement le 24février jusqu’à Machecoul, dans la banlieue de Nantes (44). L’objet Entériner la reprise de crédit-bail immobilier de la Manufacture française du cycle, emblème du « made in France » du vélo. Reprise il y a un an par Intersport, 175 emplois ont été sauvegardés sur un total de 240. « Pour atteindre l’équilibre, il faut produire à un rythme de 250 000 vélos par an, contre 125 000 aujourd’hui », précise Jacky Rihouet, président d’Intersport France et Belgique. Pour arriver à cet objectif, il faudra aussi embaucher 60 salariés.

Si les pièces viennent à la fois d’Asie et d’Europe, tout est assemblé et vérifié sur place, à Machecoul. « C’est une garantie de qualité. Cela nous apporte de la souplesse et nous permet de répondre vite en termes de service après-vente », explique le directeur de l’usine, Yves Salaün. Cette relocalisation présente aussi l’avantage de désengorger les réserves des 600 magasins français Inter­sport. En prévision, à l’horizon 2015, de la construction, à côté de la Manufacture du cycle, d’un entrepôt de 12 000m². 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2309

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous