Vente-privee.com, élu meilleur site de vente de vin de France

|

La quatrième édition de l'e-Performance Barometer consacre un site de vente privée et non un pure player du vin. Une surprise pour les e-vendeurs de nectars.

Vente-privee.com et le vin Cela devient une évidence pour les Français, et notamment pour les 18 millions de membres actifs de cesite multimarché et multimarque. L'an dernier, cet e-vendeur dirigé par Jacques-Antoine Granjon annonçait qu'il était, avec 30 millions d'euros de chiffre d'affaires, le premier vendeur de vin sur internet en France. Cette année, il a obtenu une belle récompense en se hissant, dès sa première participation, à la place numéro un du classement des meilleurs sites de vente de vin dans l'Hexagone, selon l'e-Perfomance Barometer, réalisé tous les deux ans par Grégory Bressolles, professeur de marketing à l'école de commerce bordelaise, Kedge Business School.

Ce classement - la quatrième édition cette année - est toujours attendu avec impatience par les pure players de la vente de vin sur internet... Lesquels ne s'attendaient pas à voir Vente-privée apparaître et encore moins à se voir devancer par lui. Cependant, la présence du pure player est légitime car, pour sélectionner la vingtaine de sites audités par 100 internautes chacun (lire la méthodologie de ce baromètre), Grégory Bressolles tape tout simplement « achat » et « vin » sur Google... Vente-privée arrive dans les premiers sites référencés tout comme Vinatis, Mondovino (respectivement deuxième et troisième meilleurs sites de l'e-Performance Barometer), mais aussi Auchan.fr/la-cave ou Carrefour.fr.

Navigation facile

Ensuite, les internautes recrutés pour évaluer les sites ont retenu sept critères, plus ou moins importants pour eux. Ainsi, le critère d'évaluation le mieux noté est la facilité de navigation sur le site (21%), suivi par la richesse et la variété de l'offre (17%), la qualité des informations proposées (15%) et les éléments esthétiques du site. De façon étrange, le respect des engagements du site n'arrive qu'en cinquième position, important pour 12% des internautes. À cela, une explication : ces internautes ont navigué sur les sites comme s'ils allaient passer commande, mais leur mission s'arrêtait au moment de régler les emplettes. Ce critère du respect des engagements s'est donc retrouvé à égalité avec la sécurité et le respect de la vie privée (12%), et à peine devant l'interactivité et la personnalisation (10%), puisque les internautes n'étaient pas livrés. Un moment parfois difficile, si l'on en croit les blogs des amateurs de vins. Bouteilles cassées, étiquettes froissées, vins reçus avec du retard... sont des mésaventures fréquemment vécues par les e-acheteurs.

Mise en scène de l'information

Ce que les internautes ont particulièrement apprécié sur Vente-privée Le design et la mise en valeur des vins tant au niveau de l'information que de la mise en scène. Et pour cause. Ce site ne dispose pas de références permanentes, mais de lots de vins qu'il met en vente ponctuellement. Il lui faut donc susciter l'achat d'impulsion. Les autres sites évalués comptent parfois des milliers de références parmi lesquelles il faut naviguer. Pas évident pour qui n'est pas un oenophile confirmé.

Le deuxième meilleur site de ce baromètre, Vinatis (2 000 références), dispose d'une nouvelle version depuis 2012. Celle-ci propose une navigation adaptée à la fois aux amateurs éclairés et aux néophytes. En effet, l'internaute peut choisir d'aller vers l'onglet « Bourgogne » ou bien de se rendre vers les présélections, comme « les bonnes affaires à moins de 6 € ». Le troisième site, Mondovino (1 600 références), appartient au négociant bordelais, Yvon Mau. Une caution qui apparaît dès la première page. Lui aussi a refondu son site l'an dernier et se positionne comme un sélectionneur de grands crus bordelais.

Pour le moment, chaque internaute peut trouver le site qui lui convient tant le choix est vaste : plus de 350 sites coexistent. Cependant, Grégory Bressolles prédit une concentration du secteur dans les années qui viennent ainsi qu'une percée notable des sites d'abonnement de vin, comme abonnementvin.net, qui propose d'envoyer deux bouteilles par mois à ses abonnés. Des nectars choisis par les oenologues du site en vue de faire découvrir les pépites du vignoble français.

MÉTHODOLOGIE

L'étude e-Peformance Barometer a été élaborée à partir de l'expertise de Kedge Business School dans l'e-commerce et le management du vin. 3 200 internautes issus de 8 pays (France, Espagne, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Australie, États-Unis et Chine) ont audité 32 sites. Chaque site a été jugé par un échantillon de 100 internautes représentatif dans le pays de la population des acheteurs de vin en ligne. Le classement obtenu repose sur les évaluations d'internautes, clients potentiels des sites étudiés. L'échantillon était composé en majorité d'hommes (69%), CSP+ (48%) avec des revenus nets annuels du foyer élevés (50% de plus de 30 000 €).

PAS DE BONNET D'ÂNE DANS LE CLASSEMENT COMPLET

(Les notes sur 20 des 21 sites essayés par les internautes)

Source : e-Performance Barometer/Kedge Business School


Pas vraiment de mauvais élèves dans ce classement. Les notes s'échelonnent entre 16,29 pour le meilleur et 12,46 pour le moins bien classé. À noter que ce palmarès retient deux sites de distributeurs (Auchan et Carrefour), deux sites de cavistes (Nicolas et Lavinia qui depuis a refondu son site), un site de discount (Cdiscount), un site de vente privée, le reste étant des pure players de la vente de vin en ligne.

1. Vente-privee.com

  • Date de création du site 2001
  • CA vin 2012 30 M € - Panier moyen 50-80 €
  • Profil de clients Femmes (65%), 68% des membres ont entre 25 et 49 ans

Source chiffres : e-Peformance Barometer/Kedge Business School ; origine : sociétés

2. Vinatis.com

  • Date de création2002 (refonte en 2012)
  • CA vin 2012 7,5 M €, à + 15% - Panier moyen 215 €
  • Profil de clients CSP+ - Nombre de références 2 000

Source chiffres : e-Peformance Barometer/Kedge Business School ; origine : sociétés

3. Mondovino.com

  • Date de création 2005 (refonte en 2012)
  • CA 2012 NC, à +20% par an
  • Profil de clients Hommes, CSP+, amateurs éclairés et technophiles
  • Nombre de références 1 600

Source chiffres : e-Peformance Barometer/Kedge Business School ; origine : sociétés

BELLES PROSPECTIVES

Chiffre d’affaires du marché du vin en ligne, en millions d’euros

Source : e-Performance Barometer/Kedge Business School Entre 2012 et 2015, le chiffre d’affaires de la vente de vin en ligne devrait doubler.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 3HSB2013

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message