Vente-Privée, le créateur des e-ventes événementielles

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le site Vente-privée a inventé et domine le secteur des ventes privées sur internet. Copié mondialement, il est l'un des rares à gagner de l'argent.

vente-privée.com

Tout a commencé dans les locaux des anciennes imprimeries du quotidien Le Monde à La Plaine-Saint-Denis (93), rachetés par Jaques-Antoine Granjon, en 1996, pour y installer le siège de son groupe de vente en gros de fins de série. En 2001, son idée de transposer, sur internet, son expérience de déstockage de marques de mode donne naissance à Vente-privée.com, qui propose à ses membres des produits griffés à prix cassés, sur une durée limitée. Les débuts sont laborieux. En 2003, tout bascule avec une vente de lingerie de marque. Elle génère un gros chiffre d'affaires et des insatisfaites, car toutes les clientes ne peuvent être livrées. Elles seront prévenues et remboursées. « Nous avons fait des erreurs. Vente-privée aurait pu s'arrêter là », reconnaît Jacques-Antoine Granjon. Il en tirera les leçons en mettant la priorité sur la transparence et la qualité de service.

 

Croissance

En 2005, Vente-privée prospère sans publicité et « Google free ». De trois salariés, la société est passée à 100. D'une vente par semaine, le site va en organiser deux, puis trois, puis cinq, avant d'ouvrir le dimanche. Les offres se diversifient : après le textile, les accessoires de mode, l'équipement de la maison et le jouet, viendront le vin, les voyages ou encore les spectacles et loisirs, avec, en 2011, VP Ticket, une offre de billets de spectacles de dernière minute. La société rachète, en 2009, trois immeubles à La Plaine-Saint-Denis, dont 5 000 m² de studios photo. En 2010, elle inaugure un entrepôt de 30 000 m² automatisé, à Lyon (69), portant à 160 000 m² ses entrepôts en Europe. « Tout est organisé pour satisfaire les marques », assure Jacques-Antoine Granjon. Avec de nouveaux services, comme les Rosedeals, des coupons valables en magasins, lancés en 2010, ou la création, en 2011, de Digital Commerce Factory, la filiale de délégation d'e-commerce.

 

Expansion

L'ambition est internationale. Après l'Espagne et l'Allemagne, en 2006, en 2008, c'est au tour du Royaume-Uni et de l'Italie. Un développement rapide qui s'appuie sur des plates-formes logistiques en Allemagne (Gemmersheim), en Espagne (Madrid) et en Italie (Turin). En 2009, les filiales représentent 15 % des ventes, soit environ 100 M€, répartis pour 45 M€ en Espagne, 42 M€ en Allemagne, 10 M€ en Italie et 3 M€ au Royaume-Uni. Sans complexe, c'est aux États-Unis que Vente-privée a ouvert, en novembre, en partenariat avec American Express. Un défi pour le site au papillon rose qui dépassera le milliard d'euros de chiffre d'affaires, dont 10 % générés par le m-commerce.

VENTE-PRIVEE.COM EN DATES

  • 2001 Lancement du site, en janvier, par Jacques-Antoine Granjon et ses sept associés, à La Plaine-Saint-Denis (93), dans les anciennes imprimeries du Monde.
  • 2003 Première grosse vente : lingerie.
  • 2005 Cent salariés. L'activité pèse 110 millions d'euros.
  • 2006 Lancement en Allemagne et en Espagne.
  • 2008 Démarrage des sites italien et britannique.
  • 2009 Rachat de trois nouveaux immeubles à La Plaine-Saint-Denis, dont 5 000 m² de studios photo.
  • 2010 Lancement des Rosedeals. Ouverture en Belgique et en Autriche. Inauguration d'un nouvel entrepôt de 30 000 m² automatisé à Lyon, portant à 160 000 m² ses entrepôts en Europe.
  • 2011 Ouverture aux Pays-Bas et aux États-Unis. Création de la filiale de délégation d'e-commerce : Digital Commerce Factory.

VENTE-PRIVEE.COM EN CHIFFRES

  • 969 M€ de CA en 2010
  • 1 400 employés répartis dans huit pays européens
  • 14 millions de membres
  • 1 450 marques partenaires
  • 41 millions de produits vendus en 2010
  • 160 000 m² d'entrepôts

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2209

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA