Vente-privee s’offre Privalia et consolide le marché européen des ventes événementielles

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le site de ventes événementielles a annoncé l’acquisition de son homologue barcelonais Privalia. Une opération qui dessine les contours d’une ambition de plus en plus assumée de Vente-privee de consolider le marché européen des ventes événementielles.

En 2015, Vente-privee.com a généré un volume d'affaires de 2 milliards d'euros
En 2015, Vente-privee.com a généré un volume d'affaires de 2 milliards d'euros© © Olivier Roller / Vente Privée

Vente-privee accélère son expansion européenne. Le spécialiste français des ventes événementielles vient de s’offrir la société Privalia, son homologue espagnol crée en 2006 par les entrepreneurs Lucas Carne et José Manuel Vilanueva, qui resteront à la tête de l’entreprise. Privalia opère en Espagne, mais aussi en Italie depuis 2008 et plus récemment au Brésil et au Mexique. Dans la foulée, l’e-marchand a pris une participation majoritaire dans la société suisse eboutic.ch, qui se présente comme le 1er site de ventes privées en Suisse.  Si Vente-privee n’a communiqué aucun montant sur ces opérations, dans les colonnes du JDN, la somme  de 500 millions d’euros a été évoquée spécifiquement pour la société Privalia, bien que Vente-privee a contesté un tel montant. Quoi qu’il en soit, c’est une acquisition de plus pour Vente-privee.com qui s’était offert en septembre dernier vente-exclusive.com, son concurrent, créé en 2006, solidement implanté dans les pays du Benelux, et affichait en 2014 un chiffre d'affaires de plus de 90 millions d'euros.

Consolider le marché européen

« Nous observons que le marché en Europe est à la fois fragmenté et assez mature pour que des rapprochements vertueux aient lieu et permettent ainsi de servir la meilleure expérience, adaptée à chacun de ces marchés. Nous investissons donc à un moment clé de ce développement du marché.», explique Jacques-Antoine Granjon, Pdg et fondateur de Vente-privee.com. Ces investissements marquent en outre l’ambition de vente-privee.com de mettre à la disposition de ses marques partenaires un service unique et des savoir-faire mutualisés face à une concurrence de plus en plus féroce. Son challenger français, Showroomprivé, réalisé déjà 15% de son chiffre d’affaires à l’international et plus spécifiquement en Europe. Avec une base de 8 millions de membres en Europe, Showroomprivé est également en phase d’accélération sur le vieux continent, avec notamment l’ouverture de bureau dans les semaines à venir à Milan et à Madrid. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA