Marchés

Ventes de PGC en volume : juillet dans les pas de juin

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Évolution mensuelle des ventes en volume par type de marque, en hypers et supermarchés, en %, d’août 2010 à juillet 2011,
par rapport aux mêmes mois de l’année précédente

Évolution (%) des ventes de PGC et frais LS, en volume, par rayon à fin juillet 2011, en cumul à date et en CAM, par rapport aux mêmes périodes un an plus tôt

Comme en juin, les ventes en volume de juillet sont en baisse de 0,6%. Il est vrai que la base de comparaison (juillet 2010) était élevée, à + 2,5%. Le mauvais temps explique les chutes des boissons sans alcool ou des glaces, alors que l'épicerie et les surgelés salés rattrapent le retard accumulé au printemps. Autre similitude avec juin, les marques de distributeurs font nettement mieux que les marques nationales. Ce revirement s'explique sans doute un peu par le phénomène climatique, mais aussi par la montée de l'inflation. Enfin, cette météo calamiteuse, conjuguée à un gros effet de parc, profite plutôt aux hypermarchés.

+ 1%

Évolution en volume, en hypers, en juillet 2011 vs juillet 2010

- 3,2%

Évolution en volume, en supers, en juillet 2011 vs juillet 2010

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA