Ventes décevantes pour Wal-Mart

|

Même le numéro un mondial de la distribution est touché par la crise. Ses ventes à périmètre comparable restent dans le vert, à + 1,7 % en décembre. Mais loin des + 2,8 % attendus par les analystes. Wal-Mart revoit donc ses prévisions de résultats à la baisse pour le 4e trimestre. Un Noël de crise allié à de mauvaises conditions météo ont sapé les ventes. Encore que, sur ce point, Wal-Mart fasse plutôt partie des « gagnants » : l'enseigne progresse aux États-Unis de 1,9 % à périmètre comparable - contre - 2 % pour Costco ou - 4,1 % pour Target, toujours en comparable. Par ailleurs, la rentabilité du géant est écornée par des procédures de class actions, 63 plaintes au total, qui devraient coûter entre 350 et 640 M $ alors que le groupe n'avait provisionné que 240 M $.

Mais c'est surtout l'international qui plombe Wal-Mart : les ventes perdent 10,4 %, même si les effets de change y sont pour beaucoup. À taux de change constant, elles gagnent 8,3 %, avec des très beaux résultats notamment pour Asda, au Royaume-Uni, ou au Brésil, où le groupe a ouvert 11 magasins en décembre. Il s'attend toutefois à un mois de janvier difficile, tablant sur une évolution des ventes du groupe comprise entre 0 et + 2 %.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2073

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous