Marchés

Ventes des PGC en volume : Les volumes repartent à la hausse

|

Après la baisse « technique » de près de 2% en janvier, la consommation volume repart à la hausse en février (+ 1,2%) en hypers et supers. «L'impact de la météo, notamment sur les deux premières semaines, sur le niveau et la structure des achats est très net », observeJacques Dupré, directeur Insights France chez SymphonyIRI. Le grand froid s'est ainsi traduit par une forte croissance de certains marchés tels que les potages, les plats cuisinés en conserves, les produits pour raclettes, le fait-maison ou les boissons chaudes. À l'inverse, les ventes de glaces, d'entrées ou de salades fraîches sont en très net recul. Il en est de même pour les BRSA gazeuses et les bières. Autre conséquence de cette météo incitant les gens à rester au chaud et à limiter les déplacements : l'écart en termes de croissance entre les supers et les hypers s'est réduit à parc courant, et les premiers font mieux que les seconds à parc constant.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter