Verdict le 7 décembre pour Castorama

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

C'est à cette date que le tribunal de grande instance de Bobigny devrait se prononcer sur la requête du syndicat F.O qui a assigné Castorama en référé pour ouverture illégale le dimanche.

Castorama
Castorama© SYLVIE HUMBERT

Selon le syndicat, les deux magasins, situés à Villemomble et Villetaneuse, qui emploient 80 salariés, n'ont pas la dérogation de la préfecture pour ouvrir. L'avocat de F.O demande une "astreinte de 5000 euros par dimanche et par salarié". L'avocat de l'enseigne évoque un "vrai problème de parasitage économique". Et brandit le spectre de l'emploi "Si on ferme le dimanche, on perd entre 15 et 20% du chiffre d'affaires".

Franciliens et salariés favorables à l'ouverture du dimanche

Castorama est également attaqué par Bricorama pour huit de ses magasins en Ile-de-France. Dans un communiqué, Castorama rappelle que 3000 collaborateurs ont fait le choix de travailler le dimanche, que 75% des Franciliens sont favorables à l'ouverture des magasins le dimanche et que 92% de ses salariés ont répondu par l'affirmative au référendum "souhaitez-vous travailler le dimanche?".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA