Veronique Laury va prendre la tête du groupe anglais Kingfisher (Castorama, Brico Dépôt)

|

L’actuelle patronne de Castorama France s’apprête à remplacer Sir Ian Cheshire, en tant que directrice générale du groupe anglais de bricolage Kingfisher (propriétaire de Castorama et Brico Dépôt). Elle devra piloter les nombreux changements qui se profilent pour le spécialiste de l'aménagement de la maison, et représente une nouvelle génération de dirigeants.

L'actuelle patronne de Castorama France va diriger un groupe de 79 000 personnes d'ici quelques semaines. Fin 2013, elle a reçu le trophée LSA de la personnalité de l’année 2013 (photo).
L'actuelle patronne de Castorama France va diriger un groupe de 79 000 personnes d'ici quelques semaines. Fin 2013, elle a reçu le trophée LSA de la personnalité de l’année 2013 (photo).

C’est ce qui s’appelle une ascension bien menée. Nommée en mars 2013 à la tête de Castorama France, Véronique Laury va bientôt prendre les commandes opérationnelles… de la totalité de Kingfisher, qui génère un chiffre d’affaires annuel de près de 14 milliards d’euros. Le groupe anglais de bricolage ("do-it yourself" dans la langue de Shakespeare) détient Castorama et Brico Dépôt en France, ainsi que B&Q et Screwfix au Royaume-Uni. La nouvelle dirigeante succèdera à Sir Ian Cheshire avant la fin de l’exercice fiscal, c’est à dire avant la fin janvier 2015. Une femme, qui plus est française à la tête d’un groupe anglais, l’information est assez inhabituelle pour être soulignée. Mais elle semble logique à  l’étude du parcours de Véronique Laury, qui est une succession de promotions. Entrée chez Leroy Merlin en 1989, elle rejoint Castorama en 2003 comme directrice produits, puis en devient directrice commerciale en 2006. Deux ans plus tard, elle est nommée directrice commerciale de Kingfisher, puis en 2011, directrice commerciale de B&Q. En mars 2013, elle fait son retour chez Castorama, cette fois en tant que directrice générale.

 

Un chantier d'envergure attend la future dirigeante

 

Lauréate du Trophée LSA de la personnalité de l’année 2013 (grande distribution non alimentaire), Véronique Laury fait partie de ce qu’il convient d’appeler la nouvelle génération de dirigeants au sein du groupe anglais, qui prépare la transition depuis plusieurs mois. « Cette décision (…) part du constat que la prochaine phase d’évolution de Kingfisher requiert un engagement long terme ainsi qu’une garantie de continuité. De fait, au cours des 5 années à venir, une multitude de projets devront être menés de front : mettre en place des systèmes d’information de très haut niveau et des infrastructures omnicanales à l’échelle du groupe, lancer Screwfix et Brico Dépôt sur de nouveaux marchés, compléter notre programme de marques communes et, sous réserve que l’opération soit menée à  son terme, intégrer les activités de Mr Bricolage au sein de Kingfisher en France » précise le groupe. Les visages changent dans l’organigramme de ce mastodonte spécialisé dans le bricolage, au coude à coude avec Adeo (Leroy Merlin, Weldom, etc…) en Europe. Agé de 62 ans, Philippe Tible, directeur de Kingfisher France et fin connaisseur de la distribution, a ainsi pris du recul ces derniers mois et démissionné du conseil d’administration en juillet. Quant à Sir Ian Cheshire, directeur général, il s’apprête à quitter le poste qu’il occupe depuis 7 ans, après avoir fait progresser les ventes de 23% sur cette période.

Découvrez le palmarès 2015 des industriels les plus innovants 

Tout savoir sur les Trophées 2014 de l’innovation

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message