Vers des lieux plus accueillants

|

Le rétrécissement des zones de chalandise et la concurrence d'autres moyens de locomotion obligent à repenser les parkings. Résultat : des lieux pratiques, conviviaux et sécurisés.

« La première et la dernière visions qu'a le client du centre commercial, c'est le parking. D'où l'importance de soigner son image ! », lance Stéphane Biarez, directeur du centre commercial les Armoiries, dans le Val-de-Marne. Le parking se doit d'être accessible, accueillant et sécurisant pour une clientèle féminine et familiale. D'autant que la voiture subit la concurrence accrue d'autres modes de locomotion. Parmi les principales requêtes des clients : la rapidité et la simplicité d'usage. Un client qui tourne vingt minutes pour trouver une place est déjà un client perdu.

 

Aider les clients à se repérer

Pour faciliter le stationnement et gagner en réactivité, le système de guidage dynamique informe sur le taux de remplissage et indique les emplacements pour les personnes à mobilité réduite. Des diodes de couleur précisent si la place est libre ou occupée. Pour fluidifier la circulation, des sorties doubles et des allées à sens unique empêchent les croisements de véhicules. Côté sécurité, les places gagnent en largeur et les poteaux migrent en fond de place pour éviter les obstacles. L'éclairage a été intensifié et les couleurs par zone visent autant à créer un environnement chaleureux qu'à aider les clients à se repérer. Dans les parkings extérieurs, « nous avons placé le piéton au coeur des priorités, avec des chemins balisés protégés de la pluie et des ralentisseurs sur les voies roulantes », indique Jean-Luc César-Desforges, directeur marketing de Ségécé. À l'étude : une application iPhone avec le plan du parking et un fléchage pour aider l'usager à retrouver sa place ! « Nous tenons compte de l'évolution des modes de transport, ajoute Jean-Luc César-Desforges. Nos nouveaux centres ont des pistes cyclables et nous aimerions développer des places pour les taxis. »

L'environnement est aussi étudié. « Nous favorisons les espèces végétales locales pour ne pas perturber l'écosystème, explique Francis Daussin, directeur du développement de Frey. Le Clos du Chêne (77) compte 850 arbres pour 1 200 places. »

 

Créateur de valeur

Sans oublier des services complémentaires, telles les places réservées aux familles, les prestations de nettoyage, de voituriers ou de steward pour porter les paquets. Belle Épine a innové avec un service « Moturier » qui prend en charge la moto, le casque et le blouson pour 1 €/h. « Les parkings demandent des investissements lourds, assure Eymeric de Montauzon, directeur du développement commerces de la foncière Hammerson. Offrir un vrai service permet de tarifer le parking, qui devient alors source de création de valeur. »

400 à 500 €

au mètre carré pour la reconstruction d'un parking

5%

des parkings réservés à des places VIP

2,50 m

de large au moins pour une place

Les tendances

- Une circulation plus fluide grâce au balisage et à la signalétique.

- Une sécurité renforcée pour les véhicules et les piétons.

- Des services supplémentaires pour l'usager.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2149

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous