Vers une digitalisation du commerce de proximité

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PUBLI-RÉDACTIONNEL Être un commerçant de proximité et digitaliser sa relation client, ce n’est pas incompatible. Reste à avoir les bons outils pour exister et évoluer de manière efficace sur le smartphone de ses consommateurs.

mobile application

Les offres des commerces de proximité sur une seule et même application

Le smartphone d’un consommateur est rempli d’applications mobiles. Difficile, alors, de faire la différence, de se démarquer pour, d’une part, être présent sur ce mobile, d’autre part voir son application être utilisée. Un mobinaute ne téléchargera jamais toutes les applications de toutes les marques et de toutes les enseignes présentes sur le marché. C’est pourquoi il est plus judicieux d’agréger du contenu au sein de la même interface, qui centralise l’ensemble des informations d’une zone commerçante, d’un centre commercial ou d’un centre-ville. L’usage d’une application passe en effet par sa diversité de contenu, sa récurrence et sa pertinence. « Au lieu d’avoir une application toute seule au milieu d’un million d’autres, il vaut mieux densifier l’intérêt de l’application en se regroupant avec toutes les enseignes qui composent le tissu commercial physique d’un espace donné », affirme Frédéric Leclef, COO de Fivory. L’objectif est, en quelque sorte, de bénéficier d’un réseau social de shopping. « Les commerçants créent une page, avec des photos, un descriptif et des informations relatives à leur magasin. En parallèle, le consommateur télécharge l’application. Il ajoutera à ses favoris les magasins qu’il souhaite suivre. Ainsi, il recrée au sein de l’application mobile son univers de chalandise, au même titre qu’il recompose son univers social sur Facebook ou professionnel sur Linkedin », décrit Frédéric Leclef. C’est une démarche ultra-locale : le client développe ainsi des liens non pas avec une marque nationale, mais avec le magasin le plus proche qui la représente. Il pourra même avoir accès à ses programmes de fidélité.

Une simplification de la relation client/commerçant avec la digitalisation

Quant aux commerçants, ils peuvent ainsi exister sur le téléphone mobile de leurs clients, tout en bénéficiant d’outils comparables à ceux utilisés par les grandes enseignes. Le retail doit lui aussi gagner en innovation et s’accorder avec les attentes des nouveaux entrants dans la sphère de la consommation, à savoir, de jeunes adultes qui ont grandi avec Internet. En permettant le paiement mobile, par exemple, le commerçant simplifie l’expérience client dans le bon sens. Le client n’a plus besoin d’imprimer ses coupons de réduction, ou de sortir sa carte de fidélité. Il peut même oublier sa carte bancaire. L’opération se révèle également gagnante pour le professionnel : quand il accepte un paiement mobile, sa base de données s’enrichit automatiquement d’un nouveau client. Auparavant, le processus était plus fastidieux : le consommateur devait accepter une carte de fidélité, remplir un formulaire à la main, etc. Désormais, le commerçant sait qui a acheté dans son magasin, car il possède les renseignements nécessaires concernant ses clients pour animer efficacement cette base de données. Cependant, il doit animer sa communauté d’ « abonnés virtuels ». Comment ? En diffusant de l’actualité, en mettant en place des promotions ciblées, en soumettant un nouveau programme de fidélité… « Ainsi, en digitalisant sa relation de proximité, le commerce de proximité adopte des codes de consommation et de communication actuels », confirme Frédéric Leclef. Cette prise d’initiative n’entre pas en opposition avec la relation physique. Le conseil et l’accueil demeurent les qualités basiques d’un bon commerçant. Elles ne disparaîtront pas. Mais il faut prendre en compte la transformation digitale qui est en marche. Ce sont deux facettes du commerce qui peuvent s’accorder de manière complémentaire.

Fivory

Réconcilier les enjeux du commerçant avec les attentes du consommateur

Fivory, entreprise innovante, combine, dans une seule application mobile, le paiement sans contact, la fidélisation client et les bons plans pour faciliter les achats, aussi bien en magasin qu’en ligne et sera bientôt accessible à tous les consommateurs. Fivory met au cœur de sa proposition de valeur la relation « commerçant – consommateur » pour leurs bénéfices mutuels. À l’heure « du tout mobile », elle permet aux commerçants indépendants et aux enseignes de développer leurs relations clients et de dynamiser leurs activités.

Une phase de test grandeur nature à Boulogne-Billancourt, avec la participation de plus de 160 commerçants, a permis de confirmer l’application de paiement sans contact Fivory comme une solution novatrice associée à une capacité industrielle jamais proposée à ce jour en Europe pour répondre aux enjeux qui s’imposent aux commerçants. Aujourd'hui Fivory se déploie au niveau national en commençant par Strasbourg et Paris.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA