Vêtimarché devient Vêti

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'enseigne des Mousquetaires fait peau neuve. D'ici à trois ans, Vêti espère devenir le leader des enseignes textile des villes de moins de 50 000 habitants.

>Exit Vêtimarché, place à Vêti ! L'enseigne de vêtements des Mousquetaires s'est dotée d'une nouvelle identité, d'un nouveau concept, et d'une nouvelle offre pour reconquérir des parts de marché. L'objectif est d'augmenter le trafic de 18 % et le chiffre d'affaires de 15 % en 2006 après une baisse de 3 % en 2005 à 230 millions d'euros. Et devenir la troisième grande surface spécialisée à bas prix, derrière Kiabi et la Halle Vêtements avec 200 points de vente et 400 millions d'euros de chiffre d'affaires à horizon 2009.

Une offre bien balisée

Sa nouvelle signature « Ma mode, mes prix pour le plaisir » annonce la couleur. Pour séduire son nouveau coeur de cible, la mère de famille active de 30 à 45 ans, trois zones féminines ont été créées au coeur du point de vente : tendance, accessoires et la lingerie. Avec une prédominance des actualisations, qui représenteront 20 % de l'offre au printemps-été et jusqu'à 25 % de l'offre cet hiver. La nouvelle égérie de l'enseigne, Elodie Gossuin, proposera sa collection « Elodie Gossuin by Vêti », et ce pendant trois ans. À noter également la création de deux nouveaux segments, grande taille et femmes enceintes. Avec un meilleur balisage de l'offre et du prix. « 30 % de l'offre seront consacrés aux premiers prix, 50 % aux marques propres (9 griffes avec des modèles exclusifs à l'enseigne), et 20 % aux marques nationales qui seront intégrées dans les rayons », précise Marie-Anne Dubois, directrice marketing de Vêti. Ceci à des prix qualifiés par l'enseigne d'« imbattables ». Pour exemple : le tee-shirt fille 2-8 ans à 1,90 E. « La nouvelle politique d'assortiment nous a permis de baisser nos prix moyens de 7 % en 2006 », indique Philippe Delfau, président d'Intermarché Équipement de la Personne. En 2006, l'importation directe représentera 50 % de l'assortiment contre 35 % auparavant. Coût pour les adhérents : 104 000 E pour le concept total incluant le sol et le matériel.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1946

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA