Marchés

Viande de cheval: Spanghero, mis en liquidation judiciaire, est à vendre

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En grandes difficultés financières depuis le Horsegate, Spanghero est désormais à vendre

Spanghero

L’entreprise Spanghero, placée au coeur du scandale de la viande de cheval, a été placée vendredi en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Carcassonne. La société de Castelnaudary (Aude) a la possibilité de poursuivre ses activités pendant trois mois. Cette période pourra être éventuellement renouvelée une fois, a indiqué le tribunal. Suite à cette décision, le président de Spanghero a indiqué que la société était désormais à vendre. "Nous pensons que la meilleure solution, c'est de mettre cet outil-là sur le marché pour que d'autres opérateurs rassurent le client", a indiqué Barthélémy Aguerre, président du conseil d’administration de Spanghero.

Un recul du chiffre d’affaires de 50%

« Depuis début février, Spanghero a été successivement victime d’une tromperie quant à la qualité de lots de viande qu’elle avait achetés à un trader hollandais ; d’une accusation hâtive de fraude de la part des pouvoirs publics ; puis de la décision brutale de suspension de trois de ses agréments sanitaires durant quatre jours. Ces faits ont conduit plusieurs clients et distributeurs importants à réduire ou suspendre leurs commandes, ce qui a lourdement pénalisé l’entreprise et mis en péril son financement et sa survie » précise la société dans un communiqué publié juste après la décision de justice. « Cette issue est douloureuse pour nous tous. Nous en mesurons les conséquences sociales pour les salariés, mais le maximum a été fait pour redresser l’entreprise. Aujourd’hui Spanghero enregistre un recul de chiffre d’affaires de 50% et affiche de lourdes pertes » explique Barthélémy Aguerre, Président du conseil d’administration de Spanghero.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA