Marchés

Viandes : Soupçon de fraude sur 1 500 tonnes de porc

Le premier acteur dans la viande de porc (2,08 Mrds € de CA en 2012), fait l’objet d’une enquête. Le groupe Cooperl est soupçonné d’avoir, entre 2010 et 2012, maquillé les résultats d’autocontrôles, pour vendre comme indemnes aux salmonelles 1 500 tonnes de viande de porc contaminée. Ce dernier plaide « une mauvaise interprétation » de la réglementation de sa part et dément toute intention délictuelle.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter