Victorin Lurel satisfait de la loi sur la régulation économique outre-mer

|

LÉGISLATION - LOIS Le ministre des Outre-mer considère que la loi votée l’an dernier sur la cherté des produits de consommation outre-mer a permis des baisses de prix. Le préfet négocie chaque année avec les distributeurs le prix global d’un panier…

Victorien Lurel aurait fait baisser les prix de 13 %...
Victorien Lurel aurait fait baisser les prix de 13 %...

En conseil des ministres mercredi  19, Victorin Lurel a fait le bilan de la loi sur la régulation économique outre-mer, laquelle a étendu les pouvoirs de l’administration et de l’Autorité de la concurrence sur la fixation des prix. Pour le ministre, "elle a notamment permis la mise en œuvre immédiate de deux dispositifs qui ont produit des effets très bénéfiques pour les consommateurs: le "bouclier qualité-prix" et la nouvelle régulation du prix des carburants."

Bouclier prix

Pour le bouclier-prix, le préfet négocie chaque année avec les distributeurs le prix global d’un panier d’une centaine d’articles de grande consommation, qui aurait permis une "baisse moyenne des prix de 13% en février 2014 par rapport à février 2013", a indiqué Victorien Lurel. Le préfet est également intervenu lors des négociations commerciales 2014, obtenant une réduction de 12% par rapport  à la situation d’avant dispositif – c’est-à-dire que les prix vont augmenter de 1%...

Les produits locaux y auraient gagné, leur part dans le panier ayant fortement augmenté. Le même dispositif concernant l’essence a été mis en place il y a deux mois, et aurait permis des baisses de prix à la pompe de 2 à 6 centimes. Les enseignes de distribution avaient vivement critiqué la loi et l’interventionnisme de l’Etat, mais sans succès.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter