Marchés

Vidéo : la 3D, cheval de Troie du Blu-ray ?

|

Les promoteurs du Blu-ray sont satisfaits et avancent des chiffres flatteurs : entre mars 2009 et mars 2010, la part des ventes de lecteurs Blu-ray est passée de 7 à 20 % du total des ventes de lecteurs de DVD. Sur l'année 2009. Idem côté disques : les ventes de films en Blu-ray ont crû de 150 % en 2009. Un triomphe ? Peut-être, mais à faible échelle : 280 000 lecteurs, le nombre de lecteurs Blu-ray vendus en France, sont une paille par rapport aux ventes de lecteurs de DVD qui, dans les belles années, atteignaient 5 millions en France. Idem pour les ventes de disques  : à 4,5 millions, elles représentent à peine 4,7 % de la vidéo. Le grand public se fait attendre.

La 3D pourrait néanmoins faire évoluer les choses. Pour afficher des films en 3D sur les nouveaux écrans à lunettes, les consommateurs devront s'équiper en lecteurs Blu-ray 3D, norme reconnue par l'industrie. Car si, pour la HD, les spectateurs pouvaient trouver leur compte sur la VOD, ils ne trouveront rien pour la 3 D, bien plus gourmande en débit internet. La télévision en relief devrait enfin permettre au Blu-ray de toucher un large public.
À condition, bien sûr, qu'elle-même y parvienne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message