Vilmorin s'apprête à céder ses activités grand public

|

Le projet de cession des activités semences potagères grand public de Vilmorin a été annoncé à l'occasion de la présentation des résultats annuels 2006-2007 du groupe.

Vilmorin coupera finalement dans les branches, malgré un ambitieux programme de réorientation destiné à rendre son activité grand public plus profitable. Lancé en 2005, ce plan de réorientation qui privilégiait les marchés européens à forte valeur ajoutée, devait se traduire par une augmentation du chiffre d'affaires de 4 à 5 %, une marge opérationnelle comprise entre + 8 et + 9 % en 2007-2008 et un retour à l'équilibre dès la fin de l'exercice 2006-2007. Même si, comme l'explique la direction du groupe, plusieurs chantiers ont été réalisés - repositionnement commercial en Allemagne, optimisation des outils industriels et logistiques, redimensionnement des structures opérationnelles,... -, celle-ci a du se rendre à l'évidence : la cession de sa branche grand public lui permettra de concentrer ses moyens sur les marchés professionnels, tant en recherche et développement qu'en opérations de croissance externe. La dernière en date remonte à juillet 2007, avec la signature d'une alliance stratégique avec la société chinoise Hunan Xindaxin CO. LTD. Adrian Huige, directeur général délégué de Vilmorin a rappelé à l'occasion de la présentation des résultats annuels du groupe que la Chine était l'un des premiers marchés de semences au monde et que l'accélération de la croissance de Vilmorin dans le pays passerait notamment par « l'ouverture de partenariats de recherche sur du riz hybride ».
L'activité grand public de Vilmorin a généré sur le dernier exercice un chiffre d'affaires de 142 millions d'euros et dégagé une marge opérationnelle de 8 %. L'activité est composée de quatre pôles, dont Oxadis pour la France, le plus important avec 99 millions d'euros de CA et 400 salariés). Lav cession de l'ensemble des pôles opérationnels, ainsi que des marques dédiées au marché grand public, devrait survenir courant 2008.

HB

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter