Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Vin : le pari réussi des Accords de Roche Mazet (Castel)

|

Lancée en mai 2018, la gamme Les Accords de Roche Mazet (Castel) s’annonce comme l’un des plus beaux lancements de l'année au rayon vins. Cette gamme, conçue pour répondre aux attentes des jeunes adultes et dynamiser les ventes des vins IGP de cépages, est en passe de gagner son pari.

La gamme Les Accords de Roche Mazet.
La gamme Les Accords de Roche Mazet.

Les Accords de Roche Mazet, nouvelle gamme lancée en mai 2018, devrait bien finir l’année. Castel annonce qu’il se sera alors vendu quelques 1,5 million de cols. Un beau score à une époque où le rayon vins, et notamment le segment des vins IGP de cépages, fait grise mine. En effet, le groupe Castel, comme l’ensemble de la filière vins, est confronté à un défi. Il lui faut recruter de nouveaux consommateurs parmi les jeunes adultes, une population qui mixe ses achats entre bières et vins, ce qui fait dégringoler les indicateurs de consommation pour ce qui concerne le vin. Ainsi, en 2017, le budget moyen des consommateurs de vins n’est plus que de 128,4 euros par an (6,5 euros de moins qu'en 2014), selon les données de Kantar. Idem pour la fréquence d’achat, de 14 actes en 2017 contre 15,2 actes en 2014.

Deux cépages sinon rien

Dans le même temps, le critère du petit prix perd de l’importance et le prix de la bouteille tend à se valoriser. Forts de tous ces éléments, Castel a étendu sa gamme de Roche Mazet, signature qui fête cette année ces 20 ans cette année. Sont apparus dans la plupart des magasins – sauf chez Monoprix et Match – les Accords de Roche Mazet, soit trois bi-cépages : syrah-marselan pour le rouge, grenache-pinot noir pour le rosé et chardonnay-viognier pour le blanc. "Selon les tests consommateurs, les vins bi-cépages sont perçus comme qualitatifs et innovants, détaille Clémence Westeel, chef de groupe chez Castel. Pour chaque vin, nous avons associé un cépage connu et à un cépage moins connu. L’un rassure, l’autre vient titiller la curiosité du consommateur".

Un MOF comme ambassadeur

Les emballages n’ont rien à voir avec la gamme classique de vins de cépage Roche Mazet. La bouteille bordelaise est haute, le papier de l’étiquette texturé et le discours sobre. "La générosité de la syrah et l’aromatique du marselan", peut-on lire sur l’étiquette du rosé. Le plan de lancement est puissant : 200 jours d’animation/dégustation avec remises de bons de réduction, un premier achat 100% remboursé pour inciter à l’essai, à travers un travail de visibilité en magasin (stop rayon, box, prospectus) ainsi que la mise en avant des cautions de qualité (médailles).

De plus, Fabrice Sommier, meilleur ouvrier de France 2007 en sommellerie et directeur du groupe de restauration Georges Blanc (en photo), cautionne ces vins, ce que le consommateur peut voir sur les éléments de PLV de cette nouvelle marque.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message