Vins aromatisés, aspartam et boissons énergisantes bientôt surtaxés ?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Il ne fait pas bon surfer sur des marchés en croissance. Ainsi des vins aromatisés comme les rosés pamplemousse ou les blancs pêche, les boissons contenant de la taurine comme Red Bull ou encore l’aspartam. En effet, ces produits agroalimentaires pourraient être taxés dès 2014 pour limiter le déficit de la Sécurité sociale, selon un rapport révélé jeudi 12 septembre par le quotidien Aujourd'hui en France/Le Parisien. Ces taxes rapporteraient environ 200 millions d’euros à l'Etat.

Red Bull

Interrogée jeudi sur LCI/Radio Classique, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem n'a voulu "ni confirmer, ni infirmer" ces informations. "Les arbitrages n'ont pas été finalisés, ils le seront dans la première semaine d'octobre", a-t-elle expliqué. Elle a fait valoir qu'un projet de budget de la sécurité sociale se construisait sur "un équilibre" entre "des dépenses et des recettes".

Selon le Parisien, dès le 1er janvier, le gouvernement entend taxer à la fois la production et les importations de produits contenant de l'aspartame ou de l’acésulfame-K - des "faux sucre" peu voire non caloriques - ce qui rapporterait plus de 12 millions d'euros, selon le rapport.

Il en irait de même pour les vins transformés qui seraient soumis à l'actuelle taxe sur les "premix" qui frappe déjà d'autres alcools aromatisés et sucrés. D'après le rapport, les 163 millions d’euros récupérés financeraient directement la branche maladie de la Sécurité sociale.

Le gouvernement entend aussi mettre à contribution l'industrie du tabac en instaurant une taxe qui prendrait la forme d'un prélèvement payable par les buralistes, qui serait répercuté auprès des industriels et qui rapporterait 220 millions d’euros par an.

Pour des motifs sanitaires, selon le rapport publié par Le Parisien, la cigarette électronique - utilisée d'après les professionnels par 5 millions de Français - serait également visée tout comme les boissons énergisantes avec la création d'une taxe spéciale "Red Bull", qui pourrait faire entrer 12,5 millions d’euros dans les caisses de la Sécu.

Le gouvernement, qui a dévoilé mercredi les grandes lignes budgétaires, a annoncé six milliards d'économies sur la protection sociale.

Cette annonce est à suivre : le Président de la République, François Hollande, a déclaré dans son intervention télévisée de dimanche soir (15 septembre) qu'il n'avait pas l'intention d'alourder plus les taxes et autres impôts.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA