Virgin reconquiert sa surface à Bordeaux

|

En élargissant son magasin et en diversifiant son offre vers la papeterie, l'enseigne se repositionne face à une concurrence locale en pleine mutation.

Le Megastore de l'hypercentre bordelais occupe depuis la rentrée près de 600 m2 supplémentaires. Cette récupération de surface constitue un tournant historique pour ce magasin. Créé en 1990 à grands frais, il avait été contraint, faute de pouvoir tenir ses ambitieux objectifs, de réduire sa voilure. Son troisième étage était cédé à Paul Beuscher (instruments de musique), le Virgin Café au quatrième fermait. Mais voilà que Paul Beuscher remontant d'un étage, Virgin a pu réinvestir « son » troisième en y installant une papeterie de 350 m2. Ce rayon stratégique se voit assigner un objectif de 10 % du chiffre d'affaires du magasin. Pour sa première rentrée scolaire, il proposait, notamment, le service préparation de fournitures sur listes, ainsi que ses rayons parascolaire, BD et littérature jeunesse.

Papetier de centre-ville

Cette modification a permis de décompresser le deuxième étage, consacré à la littérature, dont les objectifs ont également été revus à la hausse, avec 25 % à 30 % du chiffre d'affaires. Et, pour améliorer le confort d'achat, le point de vente a opéré des aménagements, tels que la matérialisation des allées de circulation ou l'éclairage des produits.

On peut voir dans cette métamorphose du Megastore la réponse à l'ouverture de la nouvelle Fnac, rue Sainte-Catherine. Mais l'enseigne entend aussi se diversifier pour devenir le papetier de centre-ville. En effet, rien n'est à négliger dans un marché bordelais des biens culturels de plus en plus concurrentiel. Où, à l'ouverture de deux Planète Saturn, s'ajoute le projet de reprise du Tati par un Alice Média Store, orienté scolaire et... papeterie !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1878

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous