Concepts de magasins

Visite en photos du nouveau magasin Aldi de centre-ville à Nice

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le 20 novembre dernier, LSA révélait que le discounter allemand ouvrait coup sur coup des magasins à Paris et à Nice. Aujourd’hui, 22 novembre 2017, visite guidée de celui de Nice.

Aldi Nice

Ouvert depuis le 15 novembre 2017 à Nice (boulevard Virgil Barel), ce nouvel Aldi prouve une évolution du concept. L’enseigne allemande de hard-discount monte indéniablement en gamme. Certes, on ne peut pas parler d’un concept premium. On retrouve en effet beaucoup de codes du hard- discount comme un grand nombre de produits présentés dans des emballages de «prêt à vendre» (dans des box en cartons pour gagner du temps dans la mise en rayon) ainsi qu’une zone non-alimentaire proche des caisses qui est attrayante en termes de prix mais dont l’agencement (les fameux bacs grillagés) rappellent furieusement les bases des magasins à bas prix. Dans le magasin, le rayon des fruits et légumes, à l’entrée, est de bonne facture. Ensuite, les allées sont larges pour un magasin de proximité (900 m² en centre-ville). Ce qui, en confort d’achat, est fort agréable. Du côté de l’agencement, du classique mais efficace. A noter également un certain nombre de grandes marques comme Coca-Cola, Haribo, Nutella et bien d‘autres encore. A la sortie 5 caisses auxquelles il faut ajouter un pool de 3 postes de caisses rapides. Finalement, on retrouve les bases du concept qu’Aldi Nord a inauguré, au mois d’avril 2017, à Herten, tout près de Bochum, avec un point de vente plus grand, lumineux, mieux achalandé, accueillant…

Ce qu'en dit une cliente...

Quasiment en face, un Leader Price express fait bien pâle figure tant il semble daté et d’un entretien peu soigné. Quant aux clients, ils commentent largement entre eux cette ouverture sur le trottoir. Une sosie de «Mado la niçoise» expliquant avec sa gouaille et un bon sens très aiguisé à quelques personnes pourquoi elle comptait venir ici dorénavant : «Tu comprends, c’est moins cher, c’est bon, c’est propre et c’est juste à côté… Alors pourquoi veux-tu que j’aille voir ailleurs?». De temps en temps, on se dit que les dirigeants de la grande distribution feraient bien de passer plus de temps sur les trottoirs ou sur les parkings de leurs concurrents plutôt que de palabrer de longues heures sur des études dites « consommateurs ou shoppers».

 

 

 

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA